Ils réclament un vrai débat et écrivent au Premier ministre

Ils réclament un vrai débat et écrivent au Premier ministre

Publié le 18/09/2021 à 12:12 - Mise à jour le 21/10/2021 à 17:17
FS
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir

Cet espace d’opinion permet la libre expression des idées et d’engendrer le débat. Les articles et vidéos publiés dans cette rubrique peuvent parfois ne pas faire consensus, en savoir plus

-A +A

Mervyn Hoff et Djemi Drici, deux citoyens engagés dans l'opposition au passe sanitaire et à l'obligation vaccinale, jugent que le débat démocratique a été entravé, empêché, et ont décidé de prendre le sujet à bras-le-corps en écrivant directement au Premier ministre, Jean Castex. 

Monsieur le premier Ministre,

Nous avons l'honneur de solliciter de votre haute bienveillance une audience, nous nous rendrons sur paris le 18 septembre 2021 à 13H. L’objectif de notre démarche, n’est pas de renverser le gouvernement ni Monsieur Emmanuel MACRON. Nous souhaitons trouver ensemble une issue urgente à la situation tendue et délicate que soulève la mise de cette loi « Pass Sanitaire et Obligation vaccinale ».

Depuis de nombreuses années, nous vivons une crise, sociale, économique, environnementale et maintenant une crise sanitaire s’ajoute à tout cela. Pourtant, de nombreuses décisions ont été prises, mais pas dans le bon sens ! Nous avons été privés de nos droits, de nos familles, de nos libertés, sans fondement scientifique vérifiable.

Nous sommes de nombreux Français à ne pas comprendre pourquoi la vaccination, quelles sont ses conséquences sur notre santé physique à court et long terme

Dans certains pays comme Israel, la Grande Bretagne … la vaccination de masse n’a pas permis d’enrayer l’épidémie ! Des traitements précoces bien connus, présentant un degré parfois très élevé d’efficacité et au pire dénués d’effets secondaires sérieux restent, eux, interdits dans notre pays pour contrer l’épidémie.

Nous sommes des millions à dénoncer cette obligation vaccinale et ce Pass Sanitaire qui vont à l’encontre de nos libertés.

Après celui de la liberté de prescription de traitement des médecins, c’est le principe essentiel du consentement éclairé que le gouvernement s’apprête à enterrer.

Nous déplorons cette mise en place, qui se fait à marche forcée, sans aucune concertation possible avec la population, alors cette négociation est possible car nous avons des solutions adaptées pour assurer au mieux la sécurité de nos concitoyens.

C'est dans un esprit constructif, motivé que nous souhaitons faire évoluer ce dossier. Nous souhaitons une sortie de crise rapide et nous vous serions reconnaissants d’accepter notre modeste équipe pour échanger démocratiquement sur le sujet.

L'investissement de tous nos compatriotes est essentiel car il devra réunir tous les acteurs du secteur hospitalier comme celui des travailleurs et de l’éducation nationale.

Assuré de l'intérêt que vous porterez aux conditions actuelles de notre société, nous vous prions de recevoir monsieur le ministre l'assurance de notre profond respect et de notre dévouement à notre nation.

Un debriefing proposé en partenariat avec BonSens.org

Mise à jour 31 octobre : Mervyn Hoff est à l'initiative de la "Marche du réveil" qui arrivera à Paris le 14 novembre au Mont Valérien.
Voir : L'Union fait la force : ils vont marcher vers le Mont Valérien et donnent rendez-vous le 14 novembre et La marche du réveil s'est élancée hier

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Newsletter


Fil d'actualités Vidéos




Commentaires

-

Je m'abonne à la Newsletter FranceSoir