Enquête

Dimanche, Juillet 17, 2016 - 16:12

Avant de se radicaliser dans le plus grand secret, Mohamed Lahouaiej-Bouhlel, l'auteur de la tuerie de Nice était un "dragueur" un peu "lourd", violent avec sa femme et absolument pas religieux, selon les divers témoignages recueillis par les enquêteurs. D'après une voisine, après son divorce, le jeune homme est devenu comme fou. "Il a déféqué partout, trucidé le nounours de sa fille à coups de poignard et lacéré les matelas", se souvient-elle.

Dimanche, Juillet 17, 2016 - 11:47

On en sait un peu plus sur le profil de l'auteur de la tuerie de Nice. D'après les premiers éléments de l'enquête, Mohamed Lahouaiej-Bouhlel, décrit par son entourage comme un homme violent et taciturne, s'est radicalisé récemment. Evoquant son acte, le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a décrit un "attentat d'un type nouveau" sans armes lourdes ni explosifs, qui "montre l'extrême difficulté de la lutte antiterroriste".

Samedi, Juillet 16, 2016 - 17:45

Une marche blanche réunissant 800 personnes a eu lieu ce samedi à Pantin (Seine-Saint-Denis) à la mémoire des deux mères de famille poignardées la semaine dernière au ciseau à bois. Un suspect a reconnu les faits mercredi et a été mis en examen. Il a déclaré avoir agi "en état de légitime défense," selon le parquet.

Samedi, Juillet 16, 2016 - 10:32

L'auteur de l'attentat de Nice avait des antécédents dépressifs et n'était absolument pas religieux, a témoigné son père. "De 2002 à 2004, il a eu des problèmes qui ont provoqué une dépression nerveuse. Il devenait colérique, il criait, il cassait tout ce qu'il trouvait devant lui", a-t-il déclaré, ajoutant que son fils "ne faisait pas la prière, il ne jeûnait pas, il buvait de l'alcool, il se droguait même".

Vendredi, Juillet 15, 2016 - 18:55

L'attentat de Nice a fait 84 morts et 202 blessés dont 52 en urgence absolue, selon un dernier bilan provisoire, a indiqué le procureur de la République de Paris François Molins ce vendredi soir, précisant que dix enfants et adolescents figuraient parmi les victimes. Si l'attaque perpétrée par Mohamed Lahouaiej-Bouhlel n'a pas été revendiquée, elle "correspond très exactement aux appels permanents aux meurtres des organisations terroristes", a-t-il déclaré.

Vendredi, Juillet 15, 2016 - 17:56

L'auteur de l'attentat de Nice a été identifié: il s'agit Mohamed Lahouaiej Bouhlel, un Tunisien de 31 ans résidant dans la ville. S'il avait déjà été condamné une fois à six mois de prison avec sursis à la suite d'une altercation lors d'un accident de la circulation, l'homme n'avait jamais été incarcéré et était inconnu des services de renseignements, ont annoncé les autorités ce vendredi.

Vendredi, Juillet 15, 2016 - 14:41

Jean-François Sarramagnan, un prêtre du diocèse de Bayonne soupçonné de faits de pédophilie sur son neveu a été mis en examen début juin, a-t-on appris jeudi. Ces faits étaient connus de sa hiérarchie ecclésiastique depuis au moins 2008.

Mercredi, Juillet 13, 2016 - 07:31

L'homme suspecté d'avoir tué deux femmes à coups de ciseau à bois dimanche à Pantin a reconnu les faits et doit être présenté à un juge d'instruction ce mercredi. Suspecté dans une affaire d'agression sur mineur, il n'a pas d’antécédent psychiatrique. S'il a soutient avoir agi par légitime défense, son mobile reste à établir.

Mardi, Juillet 12, 2016 - 12:45

Un homme de 37 ans a été mortellement poignardé par un ami alors qu'il passait la soirée chez lui près d'Angoulême en Charente. D'après les enquêteurs, les deux hommes avaient sans doute beaucoup bu. L'agresseur présumé a été placé en garde à vue.

Mardi, Juillet 12, 2016 - 09:29

La mère de Cyril Beining, l'un des deux petits garçons tués en 1986 sur un talus à Montigny-lès-Metz, s'est pourvue en cassation après que la chambre de l'instruction de Metz a renoncé à envoyer devant les assises Henri Leclaire, un ex-manutentionnaire de 67 ans dont le nom est apparu plusieurs fois dans le dossier du double meurtre, a annoncé son avocate ce mardi.

Lundi, Juillet 11, 2016 - 08:59

Une fillette de onze mois est morte noyée dans l'inondation de l'appartement familial samedi. La mère, absente au moment du drame, était, selon ses dires, partie quelques minutes chez la voisine du dessus en laissant le robinet de la baignoire ouvert. Placée en garde à vue, elle pourrait être poursuivie pour "délaissement d'enfant de moins de 15 ans ayant entraîné la mort".

Lundi, Juillet 11, 2016 - 07:52

Deux femmes ont été tuées au ciseau à bois dimanche soir à Pantin dans des circonstances encore très floues. Désigné par un témoin du double homicide, un suspect a été arrêté et placé en garde à vue.

Pages