Boxe: décès de Jean-Claude Bouttier

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Boxe: décès de Jean-Claude Bouttier

Publié le 03/08/2019 à 21:18 - Mise à jour le 04/08/2019 à 14:40
© / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): Par AFP - Paris

-A +A

L'ancien boxeur Jean-Claude Bouttier, devenu célèbre de par le monde grâce notamment à ses combats pour le titre mondial face à Carlos Monzon, est décédé à l'âge de 74 ans, a annoncé son ami Charles Bietry, samedi.

"Jean-Claude Bouttier, vaincu par la maladie, nous a quittés aujourd'hui. Le boxeur s'était illustré par ses titres de champion d'Europe et ses combats mythiques contre Monzon. Le consultant avait avec talent fait vivre la boxe sur Canal+. L'aminous laisse un immense vide", écrit Charles Bietry sur son compte Twitter.

Né près de Laval, Jean-Claude Bouttier était devenu champion de France en janvier 1971 avant de conquérir cinq mois plus tard le titre européen qu'il avait défendu avec succès à la fin de la même année.

Dans sa carrière de boxeur professionnel, Jean-Claude Bouttier a disputé 72 combats pour 64 victoires (dont 43 KO), 1 match nul et 7 défaites.

Il avait notamment affronté par deux fois Carlos Monzon. La première fois à Colombes le 17 juin 1972. Touché à l'oeil, il abandonne à l'appel du 13e round en raison d'une hémorragie interne. Monzon reconnaîtra des années plus tard avoir tenté de l'éborgner volontairement.

La deuxième fois, les deux hommes se retrouvent au stade Roland-Garros, le 29 septembre 1973, lors d'une revanche organisée par l'acteur Alain Delon, ami de Bouttier. Monzon l'emporte aux points.

Mais ces deux combats perdus ont contribué à la grande popularité de Jean-Claude Bouttier qui est resté champion d'Europe jusqu'en mai 1974 et sa défaite face au Britannique Kevin Finnegan.

Il a mis un terme à sa carrière de boxeur quelques mois plus tard. A partir de 1980, il a été consultant sur Canal+ pendant plus de 30 ans.

"Ses combats ont enflammé les passionnés de boxe des années 70. Sa voix a bercé les soirées des amoureux du noble art. C'était un personnage charismatique. La boxe française perd l’une de ses grandes figures. Adieu Jean-Claude Bouttier", a réagi samedi soir la ministre des Sports, Roxana Maracineanu, sur Twitter.

Auteur(s): Par AFP - Paris


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Le Français Jean-Claude Bouttier (g) face à l'Argentin Carlos Monzon au stade de Colombes lors du championnat du monde des poids moyens le 17 juin 1972

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-