Vendée Globe : Yannick Bestaven sacré vainqueur après 80 jours de course

Vendée Globe : Yannick Bestaven sacré vainqueur après 80 jours de course

Publié le 28/01/2021 à 10:34
LOIC VENANCE / POOL / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir

Cet article provient directement de l'AFP (Agence France Press). Plus de détails sur les différentes typologies d'articles publiés sur FranceSoir, en savoir plus

-A +A
Le skipper de Maître Coq IV est déclaré vainqueur grâce aux compensations obtenues pour l’aide apportée à Kevin Escoffier.
 
Le déroutage avait en effet fait perdre de précieuses heures au navigateur de 48 ans et ce n’est en réalité pas lui qui, la nuit dernière, a franchi la ligne d’arrivée du Vendée Globe en premier.
 
A 20h35 mercredi, Charlie Dalin a bouclé son tour du monde en solitaire et sans escale sur Apivia. Quatre heures plus tard, Louis Burton en finissait à son tour avec le Vendée Globe 2020. 
 
Un finish à suspense
 
Comment imaginer qu’une course disputée sur près de trois mois puisse se terminer ainsi, non seulement dans un mouchoir de poche, mais encore avec un classement bousculé dans les dernières heures ? Seul le Vendée Globe réserve ce genre d’émotions.
 
Le naufrage de l’imoca PRB, le 1er décembre, avait obligé plusieurs participants à se dérouter pour porter secours à son skipper, Kevin Escoffier – finalement récupéré par Jean Le Cam. A la suite de ce fait de course, un jury s’était donc réuni pour accorder des bonifications.
 
Yannick Bestaven bénéficiait ainsi de 10 heures et 15 minutes de délai pour arriver après Charlie Dalin. 
 
Hermann le malchanceux
 
Un autre concurrent, l’Allemand Boris Hermann prétendait à la victoire, crédité de 6 heures de bonification. Il était en troisième position et à 160 km de l’arrivée quand, dans la soirée de mercredi, Seaexplorer-Yacht Club de Monaco est entré en collision avec un bateau de pêche !
 
Et c’est ainsi que s’envole une victoire sur une course mythique, le skipper et son bateau ne devant finalement arriver que ce jeudi après-midi.
 
Si l’on ajoute Thomas Ruyant sur LinkedOut, quatre participants ont donc posé pied à terre aux Sables d’Olonne entre mercredi soir et jeudi matin. 
 
Mais ni le premier arrivé, ni le premier au classement n’ont battu le record du Vendée Globe établi par Armel Le Cléac’h en 2017 : 74 jours, 3 heures, 35 minutes et 46 secondes. 
 

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Yannick Bestaven a bouclé son tour du monde dans la nuit

Newsletter


Fil d'actualités AFP France




Commentaires

-