Complotisme, "fake news" : quand le SNJ se repaît dans l'auge qu'il entend récurer

Complotisme, "fake news" : quand le SNJ se repaît dans l'auge qu'il entend récurer

Publié le 15/04/2021 à 12:25
©MortgageChoice
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Erwan Lubovski, pour FranceSoir

Cet espace d’opinion permet la libre expression des idées et d’engendrer le débat. Les articles et vidéos publiés dans cette rubrique peuvent parfois ne pas faire consensus, en savoir plus

-A +A

TRIBUNE - L’information vous a peut-être échappé, mais la Commission paritaire des publications et agences de presse (CPPAP) vient de renouveler à FranceSoir sa qualité de service de presse en ligne. Cette décision du 8 avril a fait grincer quelques dents, celles du SNJ (Syndicat national des journalistes) et de Libé en tête. 

 « France Soir obtient l'agrément CPPAP : mais de quelle protection bénéficie son propriétaire ? » demande ainsi le SNJ dans un communiqué faisant suite à la décision susnommée. Ne vous fiez pas au point d’interrogation, il y a bien une affirmation dans cette question : le propriétaire de FranceSoir bénéficie d’une « protection ». Sans conditionnel. Le SNJ a-t-il des sources à avancer pour soutenir cette théorie ? Aucune. Un témoin à citer ? Non. Un document à produire ? Non plus.

Rappelons brièvement la définition officielle de « fake news » : « Toute allégation ou imputation d’un fait dépourvue d’éléments vérifiables de nature à la rendre vraisemblable. » Bingo le SNJ, on est en plein dedans. Mais pourquoi s'arrêter en si bon chemin ? Voici ce qu'on lit un peu plus bas dans le communiqué : « [FranceSoir] peut ainsi continuer à percevoir des aides à la presse. » Allons bon. « Continuer », vraiment ? Rappelons ici que FranceSoir ne touche aucune aide à la presse. Les rédacteurs du SNJ comprennent-ils le sens des mots qu'ils utilisent ?

On notera enfin que le procès en « protection » porté par le communiqué en question laisse songeur : quelle est la nature de la fameuse « protection » ? Pour le coup, on aimerait vraiment en savoir plus : à quel type de complot avons-nous ici affaire ? Qui est derrière tout ça ? Quelles forces occultes oeuvrent en coulisses pour « protéger » FranceSoir et son propriétaire : Illuminatis ? Reptiliens ? Pédosatanistes ? 

Qui du ministère de la Culture ou de la CPPAP est sous le contrôle de ces forces occultes ? On n’en saura rien.

Les mystères entourant la machination qui vise à protéger FranceSoir restent donc entiers, et ce n’est pas Libé qui a relayé les assertions du SNJ sans rien remarquer qui va dire le contraire. Pourtant ce genre de théorie du complot aux insinuations lourdes n’est pas loin de nous rappeler « les heures les plus sombres de notre histoire » et pour oser le parallèle olfactif on pourrait même avancer que tout cela frise avec le « nauséabond ».

Mais rien sur Conspiracy Watch, le blog de Rudy Reichstadt, pourtant expert en mauvaises odeurs ; rien non plus chez les nombreux « fact-checkers » auto-proclamés, et enfin rien chez les meilleurs du lot, les Décodeurs et leur machine magique à dire le bien du mal : le Decodex, qui ne connaît même pas le SNJ. 

Une lacune qui sera bientôt comblée, n'en doutons pas.

Auteur(s): Erwan Lubovski, pour FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Newsletter


Fil d'actualités Opinions




Commentaires

-