Jussie Smollett: l'acteur de la série "Empire" a-t-il inventé son agression?

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Jussie Smollett: l'acteur de la série "Empire" a-t-il inventé son agression?

Publié le 18/02/2019 à 10:57 - Mise à jour à 11:06
©Photo Jerod Harris/GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Jussie Smollett, qui incarne Jamal Lyon dans la série américaine Empire, a porté plainte pour une agression raciste et homophobe qui serait survenue dans la nuit du lundi 28 au mardi 29 janvier à Chicago (Etats-Unis). Mais les deux suspects ont été relâchés et sa version des faits est remise en cause. La police aurait même des doutes sur l'existence de cette agression.

Fin janvier, Jussie Smollett a porté plainte pour une agression raciste et homophobe dont il aurait été victime dans les rues de Chicago, en pleine nuit, alors qu'il rentrait chez lui.

L'acteur de la série Empire avait confié aux enquêteurs avoir été invectivé par deux individus qui auraient dit "tu es cette pédale de nègre dans Empire" avant de le frapper au visage, de crier des slogans pro-Trump, de lui asperger le visage avec un liquide non-identifié et aussi de lui passer une corde autour du cou.

C'est en tout cas la version qu'il a donnée à la police lorsqu'il a déposé plainte. Déjà, à ce moment-là, dans la formulation des faits, les forces de l'ordre minimisaient la gravité de l'agression évoquant un "potentiel crime haineux".

Précédemment: l’acteur de la série Empire Jussie Smollett victime d’une agression raciste et homophobe

Des doutes sur l'existence même de cette agression sont sortis dans la presse américaine vendredi 15 février, quand les deux suspects dans cette affaire (deux frères qui revenaient d'un voyage au Nigeria et l'un d'eux travaillant sur le plateau d'Empire) ont été relâchés sans être poursuivis.

La police a fait un communiqué vendredi, justement, pour expliquer la libération de ces deux individus: "Les renseignements récoltés auprès des individus interrogés par la police dans l’affaire Empire ont de fait modifié l’orientation de l’enquête", précisant ensuite que l'avocat de l'acteur avait été contacté pour "réclamer un nouvel entretien".

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Jussie Smollett est soupçonné d'avoir inventé l'agression homophobe et raciste dont il aurait été victime fin janvier.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-