Festival de Cannes: Cate Blanchett choisie pour être présidente du jury

Festival de Cannes: Cate Blanchett choisie pour être présidente du jury

Publié le 04/01/2018 à 07:42 - Mise à jour à 07:44
©Kevork Djansezian/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP
-A +A

"Une présidente engagée", promettent les organisateurs: l'Australienne Cate Blanchett, actrice aussi exigeante que glamour, couronnée de deux Oscars, présidera le jury du 71e Festival de Cannes (8-19 mai), un choix qui s'est aussi porté sur une figure de proue de la lutte contre le harcèlement.

Cate Blanchett est la 12e femme à se voir confier cette fonction, quatre ans après la réalisatrice néo-zélandaise Jane Campion. Agée de 48 ans, elle succède au cinéaste espagnol Pedro Almodovar, dont le jury avait décerné la Palme d'or au Suédois Ruben Ostlund pour "The Square".

"Je viens à Cannes depuis des années comme actrice, comme productrice, pour les soirées de gala et pour les séances en compétition, pour le Marché même. Mais je ne suis encore jamais venue pour le seul plaisir de profiter de la corne d’abondance de films qu’est ce grand festival", a réagi la star australienne dans un communiqué.

"Nous sommes très heureux d’accueillir une artiste rare et singulière dont le talent et les convictions irriguent les écrans de cinéma comme les scènes de théâtre. Nos conversations, cet automne, nous promettent qu’elle sera une Présidente engagée, une femme passionnée et une spectatrice généreuse", ont déclaré Pierre Lescure, Président du Festival de Cannes, et Thierry Frémaux, Délégué général.

Ce choix, s'il apparaît logique d'un point de vue artistique comme médiatique, peut être aussi interprété comme une volonté du festival de Cannes de soutenir le combat contre le harcèlement dans la profession, depuis que l'affaire Weinstein a ébranlé le 7e art l'automne dernier.

Cate Blanchett a en effet été une des premières célébrités à prendre ouvertement position contre le producteur Harvey Weinstein, accusé depuis le 5 octobre d'agression sexuelle et de viol par plus d'une centaine de femmes.

Quelques jours plus tard, lors de la cérémonie des InStyle Awards à Los Angeles, elle avait lancé "Nous aimons toutes être sexy, mais ça ne veut pas dire que nous voulons b... avec vous", visant, sans le nommer l'ex-mogul de Hollywood qui a produit plusieurs films dont elle a été à l'affiche, comme "Aviator" de Martin Scorsese.

"Tout homme qui se trouve dans une position d’autorité ou de pouvoir et pense avoir le droit de harceler, menacer ou agresser sexuellement des femmes qu'il rencontre ou avec lesquelles il travaille doit rendre des comptes", avait-elle dit également à l'émission Entertainment Tonight.

"Ce n'est jamais facile pour une femme de se dévoiler dans de telles situations et je soutiens de tout coeur celles qui l'ont fait", avait-elle ajouté.

De la parole aux actes, la star australienne vient de lancer avec d'autres actrices célèbres, comme Natalie Portman et Meryl Streep, la fondation "Time's Up" ("C'est fini").

Ce projet disposera notamment d'un fonds destiné à financer un soutien légal pour les femmes et hommes victimes de harcèlement sexuel au travail. L'organisation a déjà recueilli plus de 13 des 15 millions de dollars qu'elle s'était fixée comme but pour ce fonds.

Blonde diaphane, Blanchett, qui a remporté en 2005 l'Oscar de l'actrice dans un second rôle pour sa performance dans la peau de Katharine Hepburn dans "The Aviator", a glané une autre statuette dans la catégorie reine de meilleure actrice en 2014 pour "Blue Jasmine" de Woody Allen.

En 2007, elle a remporté le prix de la meilleure actrice à la Mostra de Venise, pour "I'm not There" de Todd Haynes, dans lequel elle interprète le rôle d'un Bob Dylan androgyne.

Aussi à l'aise dans des films d'auteur, comme "Babel" d’Alejandro González Iñárritu, "La vie aquatique" de Wes Anderson, "Coffee and Cigarettes" de Jim Jarmusch, "Nights of Cup" de Terrence Malick, que des superproductions hollywoodiennes, tels la trilogie du "Seigneur des anneaux" de Peter Jackson ou un des derniers films Marvel "Thor: Ragnarok", elle a tourné avec les plus grands cinéastes contemporains.

Preuve de sa gymnastique de comédienne, elle sera bientôt à l’affiche de "Ocean’s 8", premier volet d’une saga de braqueuses, et elle jouera dans "Where’d you go Bernadette", adapté du roman de Maria Semple par Richard Linklater.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




L'Australienne Cate Blanchett, actrice aussi exigeante que glamour, couronnée de deux Oscars, présidera le jury du 71e Festival de Cannes.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-