Marinette Pichon évoque son père alcoolique et violent, "un taré"

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Marinette Pichon évoque son père alcoolique et violent, "un taré"

Publié le 03/04/2018 à 12:36 - Mise à jour à 12:47
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

L'ancienne star du football féminin Marinette Pichon sort ce jeudi "Ne jamais rien lâcher" qui revient sur son parocurs. Elle y décrit notamment son père violent, alcoolique qui la tourmentait.

Elle a affolé les compteurs sur les terrains et a contribué à populariser le football féminin. L'ancienne internationale (jusqu'en 2006, elle a pris sa retraite sportive en 2007) Marinette Pichon publie une biographie qui sera disponible à partir de jeudi 5. Dans Ne jamais rien lâcher, elle revient sur son parcours mais surtout sa jeunesse auprès d'un père violent et alcoolique.

Un père qui, visiblement, n'avait aucune estime pour le parcours footballistique de sa fille qui allait l'emmener vers les sommets. "Je me rappelle quand je rentrais de mes matchs, que j'avais marqué quatre ou cinq buts et que mon abruti de père me disait: «Ça ne fait pas de toi quelqu'un de bien». Ou que j'étais «une merde», «une conne». Ma mère, toujours là, me récupérait à la petite cuillère" évoque-t-elle dans les pages du journal L'Equipe.

Père indigne, l'homme lui faisait des menaces à peine voilées, comme ce souvenir raconté alors que Marinette n'a que 16 ans: "C'était son mode de fonctionnement: «J'ai ta vie entre mes mains et je peux te foutre en l'air». Pour moi, c'était un taré, un frustré des sentiments".

Voir aussi: Zemyna, 10 ans, espoir du football féminin en Lituanie

L'homme, qui a été condamné pour viol est mort en janvier 2018. "Il ne fera plus jamais de mal" commente laconiquement l'ancienne joueuse.

Marinette Pichon, qui a joué professionnellement en France et aux Etats-Unis, a porté à 112 reprises le maillot de l'équipe de France et a inscrit 81 buts. Si elle ne gagnera qu'un seul titre de championne de France (avec Juvisy), elle sera à plusieurs reprises meilleure buteuse du championnat et sera l'une des premières "stars" du foot féminin en France.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Marinette Pichon a grandi aux côtés d'un père alcoolique et violent.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-