Incendie de Notre-Dame: la presse mondiale soutient Paris

Incendie de Notre-Dame: la presse mondiale soutient Paris

Publié le 16/04/2019 à 12:23 - Mise à jour à 14:06
© Thomas SAMSON / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

L'incendie qui a ravagé la cathédrale Notre-Dame de Paris, lundi 15 au soir, occupe ce mardi 16 les "Unes" de la presse internationale. Partout, le même message de stupeur et d'effroi domine.

Il y a eu les attaques de Charlie hebdo, puis les attentats du 13 novembre 2015. Il y aura désormais l'incendie qui a ravagé Notre-Dame de Paris ce lundi 15 avril. Le monument quasi-millénaire, sinistré par un gigantesque incendie, occupe les "Unes" de la presse internationale ce mardi matin.

"Le feu ravage Notre-Dame de Paris la bien-aimée", titre ainsi le New York Times en couverture de son édition de ce 16 avril. Un registre sobre mais lourd partagé par El Païs, le quotidien de référence espagnol qui déplore une cathédrale "symbole de la culture européenne" qui a été "dévastée" par l'incendie.

Voir: L'incendie à Notre-Dame est "éteint", les dons affluent pour sa recontruction

Une émotion palpable dans les mots choisis par la presse internationale. "Dernière messe à Paris", titre par exemple sur sa couverture le grand quotidien russe Izvestia; "Des flammes et des larmes", a choisi Le Soir (Belgique). "Le cœur brûlant", titre le Süddeutsche Zeitung allemand.

En "Une" des journaux brésiliens, canadiens, grecs, portugais, chinois, indiens, partout, les mêmes photos du monument, symbole de Paris, ravagé par des flammes gigantesques. Ici le brasier de la nef, là la célèbre flèche qui s'effondre, en feu.

Une tonalité générale que résume le titre de La Republicca italienne: "Le monde bouleversé, Notre-Dame n'est plus". Ou encore Libération, qui annonce, sur une photo en clair-obscur du monument sinistré, "Notre drame".

Logiquement, la presse quotidienne française couvre unanimement ce mardi matin l'incendie. Comme à l'international c'est la consternation qui occupe toutes les couvertures. "Le cœur en cendres", résume parfaitement La Croix.

"L'ensemble du feu a été éteint", ont annoncé ce matin les pompiers qui ont lutté toute la nuit pour sauver ce qui pouvait l'être du bâtiment et de ses précieux ouvrages d'art et cultuels. "Nous la rebâtirons", a promis Emmanuel Macron dès lundi soir, tandis qu'anonymes et personnalités se mobilisaient déjà pour réunir des dons pour financer le chantier. Bref, comme l'a espéré ce mardi matin Gaspard Gantzer sur Sud Radio: "Nous allons tous redevenir des bâtisseurs de cathédrales".

Lire aussi:

Notre Dame de Paris, défigurée mais encore debout, sera "rebâtie" promet Macron

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Les Parisiens ont afflué lundi soir alors que Notre-Dame de Paris était en flammes.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-