#JeSuisCute: photos sexy et féminisme, la démarche sur Twitter fait polémique

#JeSuisCute: photos sexy et féminisme, la démarche sur Twitter fait polémique

Publié le 30/07/2018 à 16:41 - Mise à jour à 16:54
©Twitter/MannyKoshka
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Un nouveau mot-dièse fait vibrer le Twitter francophone: #JeSuisCute propose aux femmes qui ne veulent pas cacher leur corps et qui en sont fières de s'exposer sur le réseau social.

C'est la dernière initiative en vogue dans la lutte contre le harcèlement et la manifestation du droit des femmes de montrer leur corps. Le mot-dièse #JeSuisCute sur Twitter propose en effet aux jeunes femmes qui le désirent de publier des photos personnelles partiellement dénudées, ou du moins sexy. Rien d'autre. Mais cela a suffi pour déclencher des vagues de commentaires indignés.

La démarche a débuté le 28 juillet, sur le compte Twitter @MannyKoskha, une mannequin originaire de Lille. Elle publie ce jour-là quatre photos d'elle en lingerie, relativement sages d'ailleurs (son tweet épinglé la montre fichée utilisant un sextoy…), accompagnée du message: "Si toi aussi tu t'en bats littéralement la race de la Police des Moeurs Twitter qui pense que les nanas qui choisissent de montrer leur corps sont des putes, tu peux balancer tes selfies préférés en lingerie sous le #JeSuisCute".

Voir aussi - Femme harcelée dans la rue à Paris: enquête ouverte pour "violences" et "harcèlement sexuel"

De nombreuses internautes ont alors posté des photos personnelles allant de la nudité à des clichés habillés de manière relativement classique. La plupart accompagnée d'un bref commentaire –Twitter oblige– sur l'importance du respect dû aux femmes.

Mais les commentaires, eux, ne sont pas de cet avis. Derrière les insultes qui semblaient presque –hélas– inévitables, d'autres commentaires émanant d'hommes critiquent la vacuité qu'ils ressentent face à ce genre de démarche. Le plus souvent avec des messages infantilisants ou ridiculisant les jeunes femmes s'affichant sur le réseau.

Des commentaires féminins complètent les détracteurs. Plus pondérées, ces dernières regrettent tout de même la vision des partisanes de #JeSuisCute qui ne considèrent l'affirmation sur les réseaux sociaux que sous le prisme de la nudité ou de l'affichage sexy.

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La démarche #JeSuisCute fait polémique.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-