La lettre à Obama d'un enfant de six ans pour recueillir un petit Syrien (VIDEO)

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

La lettre à Obama d'un enfant de six ans pour recueillir un petit Syrien (VIDEO)

Publié le 23/09/2016 à 16:33 - Mise à jour à 16:47
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Barack Obama a lu mardi lors de l'Assemblée générale des Nations unies la lettre qu'Alex, 6 ans lui a envoyée. Le petit Américain lui demande s'il pourrait ramener chez lui Omran, l'enfant syrien devenu symbole des souffrances de son peuple, promettant de bien s'occuper de lui.

La lettre d'un enfant américain de six ans à Barack Obama a fait le tour du monde. Il faut dire que le président des Etats-Unis lui-même l'a publiquement lue mardi 20, à titre d'exemple pour tous.

La lettre concerne un autre enfant, Syrien lui. Omran cinq ans, est devenu tristement célèbre en tant que symbole des souffrances des populations civiles, notamment dans la ville martyre d'Alep, à travers une photo le montrant blessé, recouvert de poussière et hébété dans une ambulance, après un bombardement.

"Cher président Obama, vous vous souvenez du garçon emmené en ambulance en Syrie? Pourriez-vous s'il-vous plait aller le chercher et le ramener chez nous?", demande le petit Alex dans sa lettre. Il promet que sa famille, qui vit à Scarsdale dans l’Etat de New York, sera ravie de l'accueillir avec "des drapeaux, des fleurs et des ballons. Nous lui donnerons une famille et il deviendra notre frère".

Le petit Alex a déjà prévu la vie quotidienne avec Omran. Lui et sa sœur s'engagent à partager leurs jouets, à organiser des fêtes, et seraient ravi de le présenter à Omar, un camarade d'école d'origine syrienne. "Nous pourrons jouer tous ensemble (...) il nous apprendra une nouvelle langue, (...) je lui apprendrai à faire du vélo".

Des promesses d'enfants qui ont semble-t-il touché Barack Obama qui a fait d'Alex une sorte d'ambassadeur de la cause des victimes de la guerre en Syrie. Le chef d'Etat a en effet choisi de lire la lettre d'Alex mardi 20, lors du Sommet des dirigeants pour les réfugiés, réuni à l'occasion de l'Assemblée générale de l'ONU consacrée à la question migratoire.

"Ce sont les mots d'un garçon de six ans. Il nous en apprend beaucoup", a déclaré Barack Obama, saluant "l'humanité d'un jeune enfant (qui) n'a pas appris à être cynique ou suspicieux ou la peur des autres à cause d'où ils viennent, de ce à quoi ils ressemblent ou la façon dont-ils prient. Nous pouvons tous apprendre d'Alex", conclu-t-il.

La Maison-Blanche a mis en ligne une vidéo montrant Alex chez lui, lisant sa lettre à haute voix, puis l'intervention de Barack Obama, et finalement l'adresse du service gouvernemental d'aide aux réfugiés.

Selon l'Unicef, "8,4 millions d’enfants –plus de 80% de toute la population infantile syrienne– sont maintenant affectés par le conflit". Elle rappelle également que depuis cinq ans que dure cette guerre, un tiers des enfants syriens n'ont jamais connu la paix.

(Voir ci-dessous la vidéo publiée par la Maison-Blanche):

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Le petit Alex propose d'accueillir Omran, l'enfant syrien dont la photo est devenue un symbole de la guerre civile.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-