"TPMP": Castaldi boudé par ses amis après son clash avec Nikos

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

"TPMP": Castaldi boudé par ses amis après son clash avec Nikos

Publié le 15/12/2017 à 11:45 - Mise à jour à 12:06
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Quelques jours après son coup de gueule contre Nikos Aliagas, Benjamin Castaldi a expliqué jeudi soir sur le plateau de "Touche pas à mon poste", qu'il avait été lâché par certains de ses amis "dont les intérêts se croisent" avec le présentateur de TF1.

Il est en colère et l'a fait savoir sur le plateau de Touche pas à mon poste. Quelques jours après son coup de gueule contre Nikos Aliagas, Benjamin Castaldi est revenu jeudi 14 au soir sur les raisons de son mécontentement, expliquant au passage qu'il avait été lâché par certains de ses amis suite à ses propos.

"J'ai un soutien énorme sur les réseaux, partiel dans le métier, et ce qui m'a gêné le plus, c'est que j'ai des amis à moi dont les intérêts se croisent avec Nikos et qui m'ont rayé de leur calepin", a-t-il révélé. 

"Je suis quelqu'un qui a toujours dit ce qu'il pensait. Je parle avec mon cœur donc je préfère toujours être de ceux qui lèvent le doigt et qui s'expriment que de ceux qui ont un intérêt", a-t-il ajouté confiant que sa grand-mère lui disait souvent: "Dans la vie, il y a de l'argent qui est trop cher à gagner". "Et moi, cet argent là, j'en veux pas, c'est tout", a-t-il affirmé devant Cyril Hanouna et les autres chroniqueurs de l'émission.

Pour rappel, Benjamin Castaldi avait chargé Nikos Aliagas quelques jours plus tôt suite à un numéro de 50 minutes inside en hommage à Johnny Hallyday. Numéro qui avait été enregistré plusieurs semaines avant la mort du chanteur. Une décision qui a profondément choqué l'ancien présentateur de Secret Story.

A lire aussi - "TPMP": Benjamin Castaldi dénonce des "pressions" exercées sur l'agent de Pierre-Antoine Bosse par "Quotidien" 

"Quand je vois l'événement national que ça a été et la mobilisation de toutes les chaînes, toutes les radios, honnêtement je ne comprends pas. Nikos, je n'ai rien contre lui mais je vous le dis sincèrement, comment la chaîne TF1 peut faire faire un plateau en avance en annonçant la mort de quelqu'un qui n'est pas encore mort?", avait-il ainsi déploré. 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Benjamin Castaldi a expliqué qu'il avait été lâché par certains de ses amis suite à son coup de gueule contre Nikos Aliagas.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-