Paul McCartney au Stade de France: "Paris est magique!" (VIDEO)

Auteur(s)
JmC
Publié le 12 juin 2015 - 15:55
Image
Paul McCartney Stade France 11.06.2015
Crédits
©Benoît Tessier/Reuters
Paul McCartney jeudi soir au Stade de France.
©Benoît Tessier/Reuters
Comme à Marseille la semaine dernière, Paul McCartney a enthousiasmé ses fans au Stade de France jeudi soir, seconde de ses deux étapes en France dans le cadre de sa tournée "Out There".

Il y avait sans doute beaucoup de supporters du PSG jeudi soir au Stade de France, qui ont dû apprécier quand Paul McCartney a scandé en français "Paris est magique!".

L'ex-Beatle, qui fêtera ses 73 ans le 18 juin, a fait vibrer ses fans pour la seconde des deux étapes françaises de sa tournée "Out There", après Marseille le 5 juin dernier. La tournée, entamée il y a deux ans, s'achèvera le 31 juillet à Chicago.

"Vous êtes prêts pour la fête?", a-t-il demandé à la foule avant trois heures de concert au cours desquelles il a interprété 42 chansons, dont une bonne moitié des Beatles: Lovely Rita, Michelle, Ob-La-Di, Ob-La-Da, Back in the USSR, Let It Be, Hey Jude, Yesterday, etc. Mais il a aussi interprété ses propres chansons (dont ses nouvelles compositions de l'album New paru en 2013) et celles de son groupe Wings de 1971 à 1981 (Band On The Run, Live And Let Die).

Des feux d'artifices géants dans le ciel de Saint-Denis et deux hommages aux ex-Beatles disparus John Lennon et George Harrison ont également marqué cette soirée. Au premier, seul à la guitare, Paul McCartney a dédié Blackbird et Here Today. Pour le second, il a interprété Something, qu'il a débuté seul en s'accompagnant au ukulélé.

McCartney, toujours en forme et à la voix toujours performante, prendra des vacances après sa tournée mais ne pense pas à la retraite. "Je n'ai aucune raison de la prendre! Alors oui, 73 ans c'est un âge normal pour arrêter. Mais pour moi, c'est plus qu'un métier, c'est une passion", a-t-il déclaré jeudi sur RTL. "J'ai l'impression d'être un privilégié de faire ça et en plus d'être payé. À Liverpool, quand j'étais jeune, j'allais bosser à l'usine, donc aujourd'hui c'est beaucoup mieux".

(Voir ci-dessous un extrait du concert de Paul McCartney jeudi soir au Stade de France):

 

14/08 à 18:20
Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don