Naissance rare de quatre chatons des sables au zoo de Lyon (photos)

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Naissance rare de quatre chatons des sables au zoo de Lyon (photos)

Publié le 30/03/2018 à 12:43 - Mise à jour à 13:01
©Ville de Lyon/Twitter
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Le Parc de la Tête d'Or, le zoo de Lyon, a annoncé jeudi la naissance de quatre chatons des sables. Les petits, trois mâles et une femelle, ont vu le jour il y a quelques semaines sont maintenant visibles par les visiteurs. Une rareté.

Bonne nouvelle pour le Parc de la Tête d'Or à Lyon: quatre chatons des sables ont vu le jour il y a quelques semaines. Le parc zoologique situé dans le Rhône l'a annoncé jeudi 29. Nés il y a quelques semaines, les trois mâles et la femelle sont maintenant visibles par le public.

C'est un petit événement puisque les naissances des chats de cette espèce sont plutôt rares en captivité. C'est aussi l'occasion pour les chercheurs de mieux apprendre à connaître les chats des sables qui sont difficilement observables à l'état sauvage à cause des milieux arides où ils vivent.

A voir aussi: Zoo d'Amnéville - naissance d'une rhinocéros et de trois tigres blancs

De plus les chats des sables sont une espèce principalement nocturne.

Les petits nés au zoo de Lyon sont issus d'un père arrivé des Emirats arabes unis en août 2016 et d'une mère pensionnaire du parc depuis septembre dernier, comme l'a expliqué la ville de Lyon.

Les quatre bébés ont été séparés de leur père et le seront encore "pendant quelques semaines, le temps pour eux de prendre des forces auprès de leur mère". Ils ont cependant aussi été éloignés de celle-ci pour être vaccinés un mois après leur naissance, soit la semaine passée.

Injection qui s'est bien déroulée pour la petite fratrie et les bébés ont donc été placés dans l'enclos de leur génitrice à la vue des visiteurs.

Comme l'a souligné la directrice adjointe du Parc de la Tête d'Or à France 3 Auvergne-Rhône-Alpes, les chatons n'ont pas encore de nom. Le public ne sera pas consulté pour baptiser les quatre nouveaux nés: l'équipe de soigneurs va devoir se réunir et choisir comment appeler les trois mâles et la petite femelle.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Les quatre chatons des sables nés au Parc de la Tête d'Or de Lyon sont maintenant visibles par le public.

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-