Facebook bientôt interdit aux moins de 16 ans?

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Facebook bientôt interdit aux moins de 16 ans?

Publié le 14/12/2017 à 09:53 - Mise à jour à 10:27
© LOIC VENANCE / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Le gouvernement a planché mercredi sur un nouveau projet de loi dans le but de protéger les données personnelles des utilisateurs d'Internet. Dans le cadre de ce texte, Facebook et les autres réseaux sociaux pourraient être soumis à une autorisation parentale jusqu'à 16 ans.

L'accès à Facebook ainsi qu'aux autres réseaux sociaux pourrait être interdit aux enfants de moins de 16 ans. C'est en tout cas sur un projet de loi allant dans ce sens que le conseil des ministres s'est penché mercredi 13.

Mounir Majoubi, secrétaire d'Etat chargé du Numérique, et Nicole Belloubet, ministre de la Justice, ont présenté mercredi leur projet de loi relatif à la protection des données personnelles. Dans le cadre de ce texte, les mineurs de moins de 16 ans pourraient ne plus avoir accès aux réseaux sociaux, sauf avec une autorisation parentale au préalable.

A voir aussi: Facebook lance une version de Messenger pour enfants aux Etats-Unis

Reste à savoir comment les entreprises, Facebook, Twitter ou encore le très populaire Snapchat, vont accueillir la nouvelle. Et surtout, comment ces sociétés vont pouvoir faire pour être sûrs d'avoir l'âge réel de leurs jeunes utilisateurs.

Car si ce genre de sites est normalement interdit aux enfants de moins de 13 ans, il est très simple pour les jeunes adolescents de mentir sur leur âge et de passer outre cette interdiction.

A voir aussi: Un ancien cadre de Facebook interdit à ses enfants d'utiliser "cette merde"

La présentation de ce projet de loi, qui vise à retranscrire la directive européenne sur les données personnelles dans le droit français, intervient quelques semaines après l'alerte lancée par un ancien cadre de Facebook.

Chamath Palihapitiya, ancien vice-président du réseau social, a expliqué lors d'une conférence qu'il interdisait à ses enfants d'utiliser "cette merde". Pour lui, l'outil fait "disparaître les fondamentaux du comportement des gens" et "déchire le tissu social". Après avoir passé des années à développer le réseau social, il disait éprouver "beaucoup de culpabilité".

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Facebook et tous les autres réseaux sociaux pourraient être soumis à une autorisation parentale avant 16 ans.

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-