Les épidémies de grippe et de gastro-entérite en retard cet hiver

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Les épidémies de grippe et de gastro-entérite en retard cet hiver

Publié le 07/01/2019 à 20:41 - Mise à jour à 20:45
© PHILIPPE HUGUEN / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Le nombre de cas de gastro-entérite a reculé la semaine dernière alors que l'épidémie devrait approcher de son pic, signe qu'elle sera tardive cet hiver. Le nombre de cas de grippe enregistré est également nettement plus faible que les années précédentes à le même époque.

Le nombre de cas de gastro-entérite a nettement reculé entre la 51e et la 52e semaine de 2018. Cela alors que le seuil épidémique n'a pas encore été atteint au niveau national, signe d'une épidémie qui arrive en retard. La grippe semble suivre la même logique.

Selon le derniers chiffres du réseau Sentinelle, le taux d’incidence des cas de diarrhée aiguë vus en consultation de médecine générale a été estimé à 132 cas pour 100.000 habitants entre le 24 et le 30 décembre, largement en dessous du seuil épidémique (174 cas pour 100.000 habitants) et en très net recul par rapport à la semaine  précédente (173 cas).

Des chiffres qui laissent envisager que l'épidémie sera peut-être moins virulente et en tout cas plus tardive cet hiver. Son pic arrive généralement durant les deux premières semaines de janvier. Au pire, cette période verra en 2019 le franchissement du seuil épidémique.

Voir: Epidémie de grippe - le vaccin sera-t-il efficace cet hiver?

La douceur persistante de l'automne 2018 pourrait expliquer en partie cette situation, de même que les chiffres de la grippe. Pour la dernière semaine de 2018, seules 63 consultations pour syndrome grippal pour 100. 000 habitants ont été relevés par Santé publique France. A la même époque en 2017, le chiffre dépassait les 400 et était au-delà de 300 en 2016. Là encore la maladie ne devrait arriver que tardivement en France. A ces chiffres optimistes s'ajoute le fait que les campagnes de prévention concernant la grippe semblent avoir été efficaces. En témoigne la rupture de stock des vaccins mi-décembre.

Toutefois, il est encore trop tôt pour affirmer que les deux maladies ne frapperont que modérément la France. D'autant plus que les différentes régions peuvent être touchées à des niveaux d'intensité très différents.

Lire aussi:

Gastro-entérite: évitera-t-on l'épidémie cette année?

Epidémie de gastro-entérite: cinq choses à savoir sur la maladie

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Les épidémies de grippe et de gastro-entérite devraient être plus tardives cette année.

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-