Porno: à quel âge les jeunes en regardent-ils pour la première fois?

Porno: à quel âge les jeunes en regardent-ils pour la première fois?

Publié le 06/02/2018 à 10:59 - Mise à jour à 11:06
© Greg Wood / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Selon une étude de l'Ifop, l'âge moyen du premier visionnage d'images pornographiques se situe à 14 ans et 5 mois. Un chiffre à peine plus bas que la dernière étude réalisée il y a cinq ans.

C'est à la fois un recul, mais finalement assez modéré. Selon une étude de l'Ifop cité par Europe 1, l'âge moyen auquel un jeune être confronté pour la première fois à une vidéo pornographique est de 14 ans et 5 mois. Jeune peut-être, mais pas forcément beaucoup plus que la dernière enquête réalisée en 2013 où ce chiffre était de 14 ans et 8 mois.

Or, cinq ans plus tard, les contenus pornographiques mis en ligne sur Internet ont continué d'exploser et certains géants du secteur affichent des statistiques d'audience colossaux. Pornhub avait ainsi communiqué sur ses audiences 2017 (difficilement vérifiables cependant) annonçant pas moins de 28,5 milliards de visites sur son site et 50.000 recherches par minute. Impossible de savoir bien entendu combien était le fait d'adolescents.

Aller plus loin: Pornhub fait la chasse aux vidéos non pornographiques qui se multiplient sur son site

Si l'âge n'évolue pas, deux tendances inquiètent malgré tout les observateurs. Primo, la vision "imposée" d'une image pornographique, que ce soit entre camarades soit par l'ouverture intempestive d'une fenêtre publicitaire sur Internet vantant un site ou la vente de produits dérivés. Secundo, si les jeunes ne regardent pas forcément du porno plus jeune, les images qui leur sont accessibles facilement sont plus "spécialisées" et souvent plus violentes. Là encore les détails des "tags" les plus recherchés sur Pornhub, site qui lui n'a rien de spécialisé dans le domaine du X, fait ressortir les termes "belle-mère", "beau-père", "maman" ou "gangbang" parmi les termes les plus recherchés. Des images ou des contextes que l'on imagine assez peu propices pour un très jeune public, qui n'a déjà en principe pas le droit de consommer des images pornographiques avant l'âge de la majorité.

Il est encore difficile d'estimer avec précision l'impact du visionnage de ces images sur les adolescents. Il est en tout cas sans effet sur l'âge médian du premier rapport sexuel qui lui reste quasiment inchangé depuis 30 ans, s'établissant à 17 ans pour les garçons et 17 ans et demi pour les filles.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




L'âge moyen a légèrement baissé en cinq ans.

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-