Florian Philippot de retour dans la fonction publique? Il dément

Auteur(s)
La rédaction de France-Soir
Publié le 29 mai 2019 - 15:25
Image
Florian Philippot le 18 février à Arras
Crédits
© François LO PRESTI / AFP/Archives
Forian Phlippot va-t-il se mettre en retrait de la vie politique nationale pour reprendre sa carrière dans la fonction publique?
© François LO PRESTI / AFP/Archives

Selon une information publiée par France Inter, Florian Philippot aurait demandé sa réintégration dans la fonction publique suite à son résultat désastreux aux européennes. L'intéressé a démenti sur Twitter

Il n’y aura donc pas que Benoît Hamon qui, après un score décevant, va se mettre en retrait de la politique nationale de premier plan. Selon une information de France Inter, Florian Philippot (Les Patriotes, ex-RN/FN) envisagerait de retourner dans la fonction publique, dans son corps d’origine, celui de l’Inspection générale de l’administration.

La radio assure que le candidat a rédigé une demande de réintégration pour un poste de fonctionnaire. Il s’était mis en disponibilité de la fonction publique en 2011 pour rejoindre Marine Le Pen qu’il a finalement décidé de quitter après la présidentielle pour fonder son propre parti, Les Patriotes, au programme proche du RN sauf sur l’Europe où Florian Philippot a tenu à conserver le projet de la sortie de l’euro, motif de rupture affiché avec Marine Le Pen.

Durant sa carrière dans le parti d’extrême droite, Florian Philippot a été élu conseiller régional de la région Grand Est et député européen en 2014. Or, son mandat de député européen s’achève et la liste Les Patriotes qu’il menait a réalisé, malgré sa notoriété, un score anecdotique: 0,65%. Dans un mois, le trentenaire devra donc abandonner son siège à Strasbourg et Bruxelles.

Lire aussi - Européennes: Florian Philippot a proposé 300.000 euros à l'UPR pour faire liste commune

Or, assure France Inter, la volonté de Florian Philippot ne serait pas forcément motivée par une volonté de quitter le monde politique mais par des considérations financières selon une source proche du candidat et citée par la radio. Florian Philippot s’est en effet endetté à titre personnel pour imprimer ses affiches et ses bulletins de vote et est aujourd’hui forcé de rembourser de sa poche les montants engagés, n’ayant pas atteint les 3% permettant une prise en charge publique. Or, s’apprêtant à perdre son indemnité d’élu européen (même s’il garde celle de conseiller régional jusqu’en 2020), il aurait besoin du confortable traitement d’inspecteur général des finances, toujours selon France Inter.

Florien Philippot a cependant démenti sur Twitter avoir écrit à l’administration pour solliciter sa réintégration.

A l’échelle politique, le résultat des Patriotes semble bloquer l’avenir de ce parti qui, outre son score très faible, se retrouve dépassé par l’UPR de François Asselineau (1,17%) sur la question du Frexit, la sortie de la France de l’Union européenne.

Voir aussi:

Enquête ouverte contre Florian Philippot pour avoir décroché le drapeau européen

Forbach: Florian Philippot décroche le drapeau européen du centre des impôts (vidéos)