Les "Mamans Louves" manifestent pour leurs enfants et réclament au président un débat public

Les "Mamans Louves" manifestent pour leurs enfants et réclament au président un débat public

Publié le 04/11/2021 à 20:01
France Soir
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir
-A +A
Un rassemblement organisé par le collectif des "Mamans Louves" se tenait ce jeudi 4 novembre place de la Madeleine. Soutenu par la députée Martine Wonner qui était présente, le collectif demande un débat public à Emmanuel Macron sur la situation des enfants affectés par la gestion du covid.
 
Le collectif créé à la rentrée scolaire 2021, regroupe des mères issues de toute la France, de tous âges, et de tous horizons socio-professionnels. Ces femmes sont unies autour d'une même cause : le respect de l’autorité parentale dans la gestion de la crise du covid, ainsi que la défense et la protection des enfants.
 
 
Alerter !
 
Le collectif considère que "de manière générale, notre gouvernement se substitue à notre responsabilité de parents pour prendre des décisions ayant des conséquences fondamentales et parfois irréversibles sur la vie de nos enfants et ce n’est pas acceptable." Elles dénoncent certaines décisions car "elles portent atteinte à la santé psychique et physique, à l’éducation, aux valeurs essentielles que nous devons inculquer à nos enfants."
 
Un débat public
 
Les "Mamans Louves" souhaitent un débat public sur les thèmes de l’éducation, de la santé, et des droits des enfants, elles estiment que les mesures et lois mises en place doivent être débattues dans la sphère publique et ne pas être imposées. La porte-parole du collectif, Roxane Chafei, rappelle que : "Nous portons nos bébés, nous les mettons au monde, nous les veillons jours et nuits, nous leur donnons l’amour, le soin, l’attention et l’éducation dont ils ont besoin, et à ce titre, nous devons être concertées avant toute prise de décision pour eux."
 
Invitée sur Sud Radio, Roxane Chafei racontait : "La maîtresse de mon fils avait mis en place un système de jetons pour pouvoir respirer en dehors de la classe sans masque.»
Une autre membre du collectif, Christelle Comet, indiquait, toujours sur Sud Radio, que "dans une école on a fait venir la police à la cantine pour faire peur aux enfants en leur disant que s'ils ne mettaient pas le masque ils seraient punis"
 
Suite à ces nombreuses dérives liées aux mesures sanitaires à l’école, les "Maman Louves" ont donc déposé aujourd’hui à l'Élysée, une lettre à Emmanuel Macron, elles demandent un débat public pour les enfants.
 
Voir la lettre déposée à l'Elysée (PDF)
 
Suivre les "Mamans Louves" sur Facebook et sur Telegram
 

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Manifestation jeudi 4 novembre, place de la Madeleine à Paris.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-