"Les yeux dans les yeux", de Jérôme Cahuzac à Gérald Darmanin, une phrase et des affaires

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 19 février 2018 - 16:07
Image
Le ministre des Comptes publics Gérald Darmanin le 24 janvier 2018 à l'Assemblée nationale à Paris
Crédits
© JACQUES DEMARTHON / AFP/Archives
Gérald Darmanin a assuré "les yeux dans les yeux" être innocent des accusations de viol et d'abus de faiblesse.
© JACQUES DEMARTHON / AFP/Archives
Gérald Darmanin a assuré ce lundi à Jean-Jacques Bourdin "les yeux dans les yeux", n'avoir "jamais abusé d'aucune femme, et jamais abusé de (son) pouvoir", reprenant ainsi l'expression devenu symptomatique des affaires en politique depuis le mensonge en direct de Jérôme Cahuzac en 2013.

"Les yeux dans les yeux", Gérald Darmanin a assuré ce lundi 19 être innocent des accusations de viol et d'abus de faiblesse proférées contre lui ces dernières semaines. Le ministre de l'Action et des Comptes publics a ainsi repris, ironiquement, la phrase symbole de l'affaire Cahuzac mais aussi d'un mensonge en direct, et paradoxalement utilisée depuis pour assurer de sa sincérité.

Face au même Jean-Jacques Bourdin, Gérald Darmanin a déclaré: "Je vais vous dire une chose, les yeux dans les yeux. Moi je crois que dans le monde dans lequel nous vivons, il faut savoir se tenir droit et savoir faire son travail. Je n'ai jamais abusé d'aucune femme, et je n'ai jamais abusé de mon pouvoir".

Lire aussi: Face aux accusations, "Darmanin est moins fragile qu'Hulot" selon un proche d'Edouard Philippe

La formule est souvent attribuée à Jérôme Cahuzac, mais il s'agissait en réalité de la question du journaliste de BFMTV, à laquelle l'ancien ministre du Budget avait répondu en février 2013: "Je n'ai pas, je n'ai jamais eu de compte en suisse". L'enquête avait démontré le contraire.

L'expression a également été reprise par François Fillon en plein PenelopeGate. En mars 2017, l'ancien Premier ministre déclarait sur RTL qu'il existait "un nombre de témoignages considérable" et "des preuves matérielles" accréditant de la réalité de l'emploi de sa femme comme assistante parlementaire. "Et je vous le dit comme ça, les yeux dans les yeux, ici: jamais les juges ne pourront démontrer que l'emploi de mon épouse était fictif", assurait-il. Un an après l'éclatement du scandale, François et Penelope Fillon sont toujours mis en examen en attendant un éventuel procès.

Voir: Un an après les premières révélations sur le "Penelopegate", où en est l'enquête?

Nicolas Sarkozy avait employé une variante en assurant lors d'une interview en 2014 et alors que son nom était cité dans plusieurs affaires: "je vous le dit bien dans les yeux, je n'ai rien à me reprocher, rien".

À LIRE AUSSI

Image
France-Soir
Du mensonge à la chute, Cahuzac ou les promesses trahies
Enferré dans le mensonge jusqu'à la chute: à son procès en appel, l'ex-ministre du Budget Jérôme Cahuzac, condamné pour fraude fiscale, a décrit mercredi cet instant o...
14 février 2018 - 14:31
Image
Photo d'archives du ministre des Comptes publics Gérald Darmanin quittant l'Elysée après un Conseil des ministres le 19 juillet 2017 à Paris
Darmanin assure, "les yeux dans les yeux", n'avoir "jamais abusé d'aucune femme"
Le ministre des Comptes publics Gérald Darmanin, qui a fait l'objet récemment de deux plaintes, dont une classée sans suite, a assuré lundi, "les yeux dans les yeux", ...
19 février 2018 - 10:21
Politique

Dessin de la semaine

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de FranceSoir est confirmée.

La newsletter FranceSoir

En vous inscrivant, vous autorisez FranceSoir à vous contacter par e-mail.