Macron à Rouen: le président accueilli par des huées lors d'une visite dans un hôpital (vidéo)

Macron à Rouen: le président accueilli par des huées lors d'une visite dans un hôpital (vidéo)

Publié le 05/04/2018 à 16:57 - Mise à jour à 17:15
© Christophe Ena / POOL/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Le président Emmanuel Macron se déplaçait ce jeudi à Rouen dans un service hospitalier d'accueil pour les jeunes autistes. A l'extérieur du bâtiment, 150 à 200 manifestants ont exprimé leur colère.

Déplacement un peu "chahuté" pour le président de la République Emmanuel Macron. En déplacement ce jeudi 5 dans un service hospitalier spécialisé dans la détection précoce de l'autisme chez les enfants à Rouen, il a été accueilli par 150 à 200 manifestants remontés contre le chef de l'Etat.

Emmanuel Macron n'a pas directement fait face aux manifestants. Il est arrivé vers 10h dans l'établissement accompagné de son épouse Brigitte. Les personnes mobilisées, elles, sont restés devant le CHU de Rouen.

Drapeaux CGT, Sud ou CFDT à la main, ils ont scandés des "Macron dégonflé, on t'attend" et des "Résistance" à l'adresse du chef de l'exécutif.

(source: HuffPost)

Les syndicats représentés ont appelé à manifester pour protester contre le manque de moyens alloués à l'hôpital.

Plusieurs étudiants s'étaient également joints au groupe de manifestants qui ont cependant été bloqués par les forces de l'ordre.

Le climat social en France a atteint ces derniers jours un seuil de tension inédit depuis l'arrivée d'Emmanuel Macron au pouvoir. Point d'orgue du moment: le mouvement de grève des cheminots protestant contre le projet de réforme du statut de la SNCF. Mais des étudiants sont également mobilisés dans plusieurs universités pour protester contre les réformes dans l'enseignement supérieur. Quant au secteur de la santé, il multiplie les protestations contre le sentiment d'être mal doté côté moyens.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Emmanuel Macron visitait un hôpital à Rouen.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-