Nom des régions: Bourgogne-Franche-Comté ne changera pas

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance, faites un don !

Nom des régions: Bourgogne-Franche-Comté ne changera pas

Publié le 20/03/2016 à 16:14 - Mise à jour à 16:18
©SIG/ Gouvernement.fr
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP
-A +A

La nouvelle région issue de la fusion de la Bourgogne et de la Franche-Comté va s'appeler... Bourgogne-Franche-Comté, a-t-on appris vendredi. Un choix "naturel", selon la présidente PS de la région Marie-Guite Dufay.

Exit la "Séquanie", la Burgondie ou autre "Milieu-un peu-à-droite-de-France": la Bourgogne-Franche-Comté a fait dans la simplicité pour son nouveau nom. La nouvelle grande région réunissant les anciennes Bourgogne et Franche-Comté a ainsi décidé de s'appeler... Bourgogne-Franche-Comté".

Depuis que la grande région Nord a défrayé la chronique en choisissant de se renommer "Hauts-de-France", suscitant une avalanche de moqueries sur Internet, les élus sont bien plus prudents. La présidente PS de la région Marie-Guite Dufay, qui avait ainsi plaidé pour le classicisme en accolant simplement les noms des anciennes régions fusionnées, a ainsi été entendue.

"J'ai toujours pensé que le naturel allait l'emporter", s'est-elle réjouie à l'annonce du résultat validant son choix, vendredi 18 au soir. Une nouvelle appellation validée par 71% des près de 11.500 personnes qui ont participé à la consultation publique sur le sujet et a été conforté par un vote des conseillers régionaux. Auparavant, mardi 15, le Conseil économique, social et environnemental régional (CESER) avait également adopté un avis en ce sens.

Le nouveau nom va donc être transmis au conseil d'Etat pour être validé, puis au gouvernement. Il ne sera établi que lorsque ce dernier aura publié un décret l'officialisant, qui devra être paru au Journal officiel avant le 1er octobre prochain.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Près de 11.500 personnes ont participé à la consultation publique sur le nouveau nom de la région Bourgogne-Franche-Comté.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-