Notre-Dame-des-Landes: nouveau rebondissement, nouvelle mobilisation

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Notre-Dame-des-Landes: nouveau rebondissement, nouvelle mobilisation

Publié le 05/11/2016 à 15:46 - Mise à jour à 15:59
©Jean-François Monier/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

-A +A

Des partisans au projet d'aéroport Notre-Dame-des-Landes se sont réunis ce samedi devant la préfecture de Nantes alors qu'un rapport recommande à la justice administrative d'annuler plusieurs arrêtés préfectoraux favorables à la construction. Cela après un référendum sur la question en juin et sur fond de désaccords visibles au sein même du gouvernement.

Quelques centaines de partisans du projet controversé d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes, près de Nantes, ont porté ce samedi 5 au matin à la préfecture des cartons censés contenir les 270.000 votes "oui" obtenus lors du référendum de juin sur cette question, a constaté un photographe de l'AFP.

Cette action de l'association Des ailes pour l'Ouest intervient à 48 heures de l'examen par la cour administrative d'appel de Nantes de recours environnementaux contre les arrêtés préfectoraux autorisant les travaux de la future infrastructure, suspendus depuis quatre ans. Le rapporteur public, dont l'avis est généralement suivi, va proposer lundi d'annuler certains de ces arrêtés, a-t-on appris vendredi auprès d'avocats des associations requérantes.

"Le rapporteur de la cour d’appel (...) se serait exprimé dans un prérapport, (...) on ne sait pas ce qu'il y a dedans, a nuancé Alain Mustière, président de Des ailes pour l'Ouest. Certains disent qu’il y a des arrêtés préfectoraux qui sont entièrement approuvés, il y en a d’autres sur lesquels il y a des observations. Attendons de voir ce qu'il en est. En aucun cas le projet ne peut être annulé sur cette décision-là".

L'action des partisans du transfert de l'actuel aéroport de Nantes-Atlantique vers un nouvel équipement à Notre-Dame-des-Landes visait à rappeler aux pouvoirs publics que "les électeurs se sont déplacés, ont voté et (a demandé) que soit respecté le vote des électeurs", a-t-il ajouté.

M. Mustière a aussi critiqué la ministre de l'Environnement, Ségolène Royal, qui s'est récemment opposée à Manuel Valls, farouche défenseur du projet, en déclarant qu'il "valait mieux arrêter les frais" dans ce dossier.

"Mme Royal a signé le décret de convocation des électeurs, elle a nommé des experts qui ont animé le débat public pour présenter le dossier et, donc, ses propos sont nuls et non avenus", estime le président de Des ailes pour l'Ouest.

Les manifestants ont également érigé un mur devant l'entrée de la préfecture avec l'ensemble des boîtes de carton dont certaines en forme d'urnes, sur lesquelles on pouvait lire: "Nous avons voté, évacuez la ZAD" (Officiellement Zone d'aménagement différé) ou encore un rappel des résultats du référendum: "Oui, 55,17%, participation, 51,08%". Le référendum n'avait été organisé que sur le seul département de Loire-Atlantique et non sur l'ensemble de la zone géographique concernée par ce projet

La préfecture a reçu une délégation de Des ailes pour l'Ouest. Pendant ce rassemblement, les forces de l'ordre ont maintenu à l'écart une contre-manifestation d'une vingtaine de personnes.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Le référendum de juin, réalisé en Loire-Atlantique, avait accouché d'une majorité de "oui" au projet d'aéroport.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-