Un 2nd tour aux élections européennes? Les Français s'interrogent encore

Auteur(s)
La rédaction de France-Soir
Publié le 27 mai 2019 - 14:40
Image
Certains électeurs multiplient les initiatives pour contourner le duel du second tour de la présiden
Crédits
© FRED DUFOUR / AFP/Archives
Nombre d'électeurs semblent penser qu'il y aura un second tour des élections européennes.
© FRED DUFOUR / AFP/Archives

Les recherches concernant le second tour des élections européennes étaient nombreuses sur Internet ce lundi 27, témoignant du désamour qui demeure entre les Français et ce scrutin qui ne compte qu'un seul tour.

Les élections européennes ont eu lieu dimanche. A l'heure où les résultats sont décortiqués et analysés ce lundi, certains s'interrogent encore sur la tenue d'un second tour. Ce qui semble témoigner de la méconnaissance ou de la déconnexion persistante en France d'un système européen souvent jugé trop compliqué.

En effet, "2nd tour européennes" ou encore "nombre de tour élection européenne" faisaient partie des grandes tendances de recherche sur Google ce lundi. Il s'agit pourtant d'un scrutin de liste proportionnel à un tour. Il n'y a jamais eu de 2nd tour des élections européennes.

Voir: Résultats des élections européennes en France (définitifs)

Chaque pays dispose d'un nombre de sièges à pourvoir en fonction de sa démographie. Les listes ayant obtenu plus de 5% des voix obtiennent un nombre de siège calculé sur le score. Les sièges restants (ceux qui auraient dû revenir aux autres listes s’il n’y avait pas le seuil des 5% des voix) sont attribués aux formations politiques ayant obtenu la plus forte moyenne.

Un mode de scrutin qui n'est pas le plus simple à comprendre, d'autant plus qu'il tranche avec ceux utilisés en France, qui ont davantage tendance à permettre de dégager un vainqueur unique et une majorité nette.

Nombre de citoyens ne sauraient donc pas comment se déroulent les élections européennes. Ce qui n'est pas si surprenant, ce scrutin n'ayant jamais vraiment passionné les Français. Si avec 51, 3%, la participation a connu un rebond cette année, c'est la première fois qu'une (faible) majorité d'électeurs français se déplace depuis 1994. Cela alors que le vote blanc était pour la première comptabilisé. Le plus fort taux de participation enregistré en France est de 56,73%, en 1984 lors du tout premier scrutin.

Lire aussi:

Élection européenne française, les résultats par commune

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don