Erdogan: pas de solution en Syrie incluant le "terroriste" Assad

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP
Publié le 27 décembre 2017 - 15:48
Image
Le président turc Recep Tayyip Erdogan, ici le 17 novembre 2017 à Ankara
Crédits
© ADEM ALTAN / AFP/Archives
Le président turc Recep Tayyip Erdogan a réitéré mercredi qu'il n'y avait pour lui aucune solution possible en Syrie sans le départ du président Bachar al-Assad
© ADEM ALTAN / AFP/Archives

Le président turc Recep Tayyip Erdogan, en visite en Tunisie, a réitéré mercredi qu'il n'y avait pour lui aucune solution possible en Syrie sans le départ du président Bachar al-Assad, une des questions sur laquelle achoppent les tentatives de médiations internationales.

"Il est absolument impossible d'avancer avec Assad en Syrie", a déclaré M. Erdogan lors d'une conférence de presse avec son homologue tunisien Béji Caïd Essebsi.

"Je le dis très clairement, Bachar al-Assad est un terroriste qui a eu recours au terrorisme d'Etat. Nous ne pouvons dire: +Assad peut faire l'affaire+. Si nous faisons cela, ce serait commettre une injustice" envers les Syriens tués dans le conflit, a-t-il ajouté.

Le président turc a martelé avec fermeté la position d'Ankara quelques jours après un appel commun lancé par la Turquie, soutien des rebelles syriens, mais aussi la Russie et l'Iran, alliés de Bachar al-Assad, à réunir les différentes parties fin janvier pour avancer vers un règlement politique.

Après l'échec d'un nouveau round de pourparlers organisé en décembre à Genève sous l'égide de l'ONU, Moscou, Téhéran et Ankara ont relancé leur proposition de "congrès du dialogue national" syrien à Sotchi fin janvier.

Certains soutiens traditionnels de l'opposition syrienne se montrent moins empressés à faire du départ du président Assad une condition préalable aux négociations, et cette dernière est sous pression pour geler cette revendication. Le gouvernement syrien de son côté refuse toute discussion sur le sort du chef de l'Etat.

Après six ans d'un conflit qui a fait plus de 340.000 morts et des millions de déplacés et réfugiés, le régime syrien, appuyé par l'armée russe, a désormais repris l'avantage sur le terrain, mais la perspective d'un règlement politique reste au point mort.

À LIRE AUSSI

Image
Des membres de la Croix-Rouge syrienne s'apprêtent à décharger des camions transportant des cartons
Syrie: début des évacuations médicales dans la Ghouta orientale assiégée
Des travailleurs humanitaires ont débuté l'évacuation médicale en urgence de la Ghouta Orientale, zone rebelle assiégée près de Damas, a annoncé le Comité internationa...
27 décembre 2017 - 11:06
Politique
Image
Le secrétaire d'Etat américain Rex Tillerson, à Genève, le 26 octobre 2017
Tillerson juge que le futur en Syrie s'écrira sans Bachar al-Assad
Le secrétaire d'Etat américain Rex Tillerson a déclaré jeudi que le futur de la Syrie se ferait sans Bachar al-Assad à sa tête, et qu'il devrait quitter son siège de p...
27 octobre 2017 - 00:18
Image
Passeport syrien réfugiés migrants exil cher argent dollars
Conflit syrien: le passeport émis par le régime de Bachar al-Assad devient le plus cher du monde
Les ressortissants syriens, y compris ceux qui vivent à l’étranger, devront désormais payer plusieurs centaines de dollars pour l'octroi ou le renouvellement de leur p...
02 mai 2017 - 16:21
Politique