Russie: l'opposant à Vladimir Poutine, Alexis Navalny, condamné dans un procès qu'il juge "politique"

Russie: l'opposant à Vladimir Poutine, Alexis Navalny, condamné dans un procès qu'il juge "politique"

Publié le 08/02/2017 à 15:04
©Kirill Kudrayavtsev/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Alexis Navalny, opposant au président russe Vladimir Poutine, a été condamné ce mercredi 8 pour détournement de fond. Selon l'avocat de l'accusé, cette sanction signifie que, selon le droit russe, Alexis Navalny ne sera pas en mesure d'être candidat à l'élection présidentielle face à Vladimir Poutine en 2018, comme il l'escomptait.

Il ne sera pas en mesure d'être candidat à l'élection présidentielle russe face à Vladimir Poutine en 2018. Alexis Navalny, opposant au président russe, a été condamné ce mercredi 8 par un tribunal de Kirov pour avoir détourné 400.000 euros. La sentence sera connue prochainement. Le ministère public avait requis, la semaine dernière, une peine de cinq années de prison avec sursis.

Selon l'avocat de l'accusé, cette sanction signifie que, selon le droit russe, Alexis Navalnyn'aura pas le droit d'être candidat à l'élection présidentielle face à Vladimir Poutine en 2018, comme il l'escomptait.

Le procès porte sur des faits remontant à 2013: il est accusé avec un associé d'avoir détourné des fonds d'une entreprise d'exploitation forestière dans la région de Kirov. En première instance, à l'été 2013, il avait écopé d'une peine de cinq ans de prison, atténuée en appel à cinq ans de prison avec sursis. Alexeï Navalny avait réussi à faire casser ce jugement l'an dernier par la Cour suprême.

Au cours de son procès, l'accusé a tenu à préciser que le délibéré du jugement "reprenait mot pour mot la précédente décision de justice qui avait valu à la Russie d'être condamnée par la Cour européenne des droits de l'homme". Et d'ajouter: "ils ont été trop paresseux pour en rédiger un autre. C'est la preuve qu'ils se moquent de la Cour européenne et qu'ils ont repris un ancien jugement".

Alexeï Navalny, qui a obtenu le score honorable de 27,2% à l'élection municipale à Moscou en octobre 2013, s'est imposé ces dernières années comme l'opposant numéro un à Vladimir Poutine après l'assassinat de Boris Nemtsov en 2015. Il fait régulièrement des séjours en prison et en résidence surveillé pour appel et participation à des manifestations contre le pouvoir russe, interdites par les autorités.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Alexis Navalny s'est imposé ces dernières années comme l'opposant numéro un à Vladimir Poutine avec l'assassinat de Boris Nemtsov en 2015.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-