Venezuela : pourquoi la monnaie a été divisée par un million

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 06 octobre 2021 - 21:26
Image
La monnaie vénézuélienne a une nouvelle fois été dévaluée le 1er octobre 2021
Crédits
Federico PARRA / AFP
La monnaie vénézuélienne a une nouvelle fois été dévaluée le 1er octobre 2021
Federico PARRA / AFP

C’est la troisième fois en douze ans que le Venezuela est contraint de dévaluer sa monnaie. Le 1er octobre, la Banque centrale a divisé par un million sa valeur. Un Vénézuélien qui avait 10 000 Bolivars en banque le 30 septembre n’avait donc plus qu’1 centime le lendemain. Cette mesure a été prise car l'hyperinflation avait atteint de tels niveaux qu’il fallait se déplacer avec des valises de billets pour acheter un simple pain...

L'objectif de cette mesure drastique qui n'a plus été prise en France depuis le début des années 80 (et dans des proportions bien moindres) est simple : il s'agit de redonner de la crédibilité à sa monnaie.

Une économie exclusivement liée à sa production pétrolière

L'hyperinflation que connaît le Venezuela depuis de plusieurs années est essentiellement liée au fait que l’économie dépend quasi-exclusivement de sa production de pétrole et des mondiaux cours de celui-ci. Or le pétrole vénézuélien a la particularité d’être très lourd (on parle de boues pétrolières) et il faut donc le transformer et le traiter avant de le vendre. Conséquence : les coûts de production sont très élevés.

Or, depuis 2014, les prix des matières premières a beaucoup baissé et le pétrole vénézuélien n’est donc plus compétitif au niveau mondial. La production a donc beaucoup diminué, passant de plus de trois millions de barils produits chaque jour à un demi-million aujourd'hui. Conséquence : une crise économique majeure avec un PIB qui a chuté de 80% en quelques années.

L'économie basée sur le dollar et plus sur le bolivar

Pour compenser cette perte de revenus et continuer à financer les dépenses publiques, la Banque centrale a donc fait largement tourner la planche à billets. Ce qui a entraîné une suroffre monétaire et donc une diminution de la valeur relative du bolivar. On pourrait logiquement imaginer que la valeur de la monnaie et les prix évoluent dans les mêmes proportions, permettant à tout le monde de conserver le même pouvoir d’achat. Mais compte tenu de l’instabilité totale de leur monnaie nationale ces dernières années, la partie la plus favorisée de la population a commencé à utiliser le dollar. Et une économie à deux vitesses s’est développée dans le pays. Ceux qui n’avaient pas de dollars avaient donc recours au troc. Dévaluer la monnaie devrait permettre de lui redonner de la valeur, de la crédibilité et donc de l’usage dans le pays.

A lire aussi : Maduro annonce la création d'une monnaie virtuelle au Venezuela

À LIRE AUSSI

Image
France-Soir
Maduro annonce la création d'une monnaie virtuelle au Venezuela
Le président socialiste vénézuélien Nicolas Maduro a annoncé dimanche la création du "petro", une monnaie virtuelle basée sur les réserves de pétrole du pays, pour lut...
03 décembre 2017 - 21:58
Image
Dr Hector Carvallo
Pr Carvallo, Argentine : "les régions qui utilisent l'ivermectine s'en sortent beaucoup mieux !"
Debriefing avec le Professeur Hector Carvallo, spécialiste des maladies infectieuses en Argentine. C’est un médecin, chercheur innovant et pionnier dans l’utilisation ...
24 mars 2021 - 19:00
Vidéos
Image
Mexique
Tour du monde des traitements : Mexique, des politiques diverses selon les états
On en trouve peu d’échos dans la presse française, mais la situation du Mexique est intéressante et mérite d’être suivie.Le Mexique est un des pays les plus éprouvés p...
27 mars 2021 - 09:47
Société
Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don