"A qui la faute", "Banlieusards": Orelsan et Kery James lâchent une bombe (vidéo)

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

"A qui la faute", "Banlieusards": Orelsan et Kery James lâchent une bombe (vidéo)

Publié le 12/07/2019 à 13:57 - Mise à jour à 16:20
©Capture d'écran
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Kery James et Orelsan ont révélé mercredi le clip de leur collaboration: A qui la faute. Un titre qui dénonce sans concession un Etat qui a oublié ses campagnes comme ses banlieues, et annonce la sortie sur Netflix de Banlieusards.

Près de deux millions de vue ce jeudi à midi rien que sur YouTube, alors que la vidéo n'a été mise en ligne que mardi. Le "feat" très attendu entre Orelsan et Kery James, annonciateur du film de ce dernier, a fait l'effet d'une bombe.

Et l'importante communauté de fans des deux rappeurs n'est pas la seule explication. Avec A qui la faute, le duo livre une critique acerbe et puissante de la société ainsi qu'un dialogue entre la France des banlieues et la France profonde, confrontées au même problème: l'ignorance de l'Etat envers les plus démunis.

Voir: Aux Francofolies, le public n'a d'yeux que pour Angèle

"Les Banlieues ne sont pas seules. Campagnes à l'abandon. La Misère est aussi rurale. J'en connais des petits blancs pour qui la vie est brutale", chante le rappeur originaire d'Haïti. "La Banlieue porte un gilet jaune depuis 20 ans. Tout le monde s'en bat les couilles", répond le Normand.

Epinglés également, ceux qui donnent leur vision sur les quartiers sensibles sans jamais y mettre les pieds ou ceux qui ont réussi et oublié leurs origines.

Le clip annonce Banlieusards, réalisé par Kery James qui a eu toute les peines du monde à trouver un distributeur. "J'ai dû en faire deux fois plus que ceux qui ont deux fois moins de talent", lâche-t-il dans A qui la faute.

Le film raconte l'histoire de trois frères originaires d'une banlieue sensible. Le premier, Soulaymaan, tente de devenir avocat, le second sombre dans la délinquance, le troisième a un choix à faire. Tout en démêlant cette situation familiale, Soulaymaan, croise Lisa, avec qui il devra débattre de la responsabilité de l'Etat dans la crise des banlieues.

Un film que Kery James dit avoir fait pour ne plus laisser "d'autres s'emparer de nos récits". sortie prévue le 12 octobre prochain.

Lire aussi:

Attaque de la boutique de Booba: Rohff écope de 5 ans de prison (vidéo)

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Orelsan et Kery James ont dévoilé le clip de "A qui la faute", qui annonce le film "Banlieusards".

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-