Le droit de manifester rétabli, la Santé dans la rue

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Le droit de manifester rétabli, la Santé dans la rue

Publié le 15/06/2020 à 16:48 - Mise à jour à 18:30
© STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir
-A +A
Le décret sur l’état d’urgence sanitaire publié ce lundi et faisant suite à l’allocution d’Emmanuel Macron dimanche change la donne pour les manifestants. 
 
Il y est en effet mentionné que les « cortèges, défilés et rassemblements de personnes, et, d’une façon générale, toutes les manifestations sur la voie publique (…) sont autorisés par le préfet de département », à condition de  déclarer le lieu et des conditions d’organisation. 
 
Une liberté fondamentale
 
Ainsi, même si « tout rassemblement, réunion ou activité sur la voie publique ou dans un lieu ouvert au public, mettant en présence de manière simultanée plus de dix personnes » reste interdit, le gouvernement s’aligne sur la décision prise samedi par le Conseil d’État.
 
C’est plus précisément le juge des référés de l’institution qui a tranché, saisi sur le droit de manifester par la Ligue des droits de l’Homme et par divers syndicats. 
 
« L’interdiction de manifester n’est pas justifiée par la situation sanitaire actuelle lorsque les mesures barrières peuvent être respectées »
 
Rappelant que « le droit de manifester est une liberté fondamentale » a donc suspendu un article du précédent décret gouvernemental, en date du 31 mai, assortissant cependant ce droit de conditions : « l’interdiction de manifestations sur la voie publique n’est justifiée par les risques sanitaires que lorsque les mesures barrières ne peuvent être respectées ou que l’événement risque de réunir plus de 5000 personnes ». 
 
Manifestations pour l’hôpital
 
Plus de 5000 personnes, ce fut largement le cas, samedi, pour la manifestation contre les violences policières et contre le racisme – ni autorisée, ni interdite - et ce sera vraisemblablement le cas ce mardi, pour la manifestation nationale de la Santé.
 
Les personnels de santé, mais aussi des secteurs médico-social, social et des Ehpad, appellent en effet à des rassemblements dans toute la France pour revendiquer de meilleures conditions de travail, des revalorisations salariales et des moyens supplémentaires « pour un service public de qualité ». 
 
Plus de 250 rassemblements et manifestations sont ainsi organisés partout en France, le principal étant prévu à Paris, avec rendez-vous à 13h devant le ministère des Solidarités et de la santé et appel à participation de la population, relayé par certaines personnalités telles que l'acteur Guillaume Canet. 
 
« Pour les usagers, ce n’est plus le temps d’applaudir les soignants, mais de soutenir nos revendications qui sont aussi les vôtres »

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Les personnels soignants appellent à manifester ce mardi

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-