Le droit de manifester rétabli, la Santé dans la rue

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 15 juin 2020 - 18:48
Image
Manifestation en défense de l'hôpital public devant l'hôpital Robert Debré à Paris le 21 mai 2020
Crédits
© STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Les personnels soignants appellent à manifester ce mardi
© STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Le décret sur l’état d’urgence sanitaire publié ce lundi et faisant suite à l’allocution d’Emmanuel Macron dimanche change la donne pour les manifestants. 
 
Il y est en effet mentionné que les « cortèges, défilés et rassemblements de personnes, et, d’une façon générale, toutes les manifestations sur la voie publique (…) sont autorisés par le préfet de département », à condition de  déclarer le lieu et des conditions d’organisation. 
 
Une liberté fondamentale
 
Ainsi, même si « tout rassemblement, réunion ou activité sur la voie publique ou dans un lieu ouvert au public, mettant en présence de manière simultanée plus de dix personnes » reste interdit, le gouvernement s’aligne sur la décision prise samedi par le Conseil d’État.
 
C’est plus précisément le juge des référés de l’institution qui a tranché, saisi sur le droit de manifester par la Ligue des droits de l’Homme et par divers syndicats. 
 
« L’interdiction de manifester n’est pas justifiée par la situation sanitaire actuelle lorsque les mesures barrières peuvent être respectées »
 
Rappelant que « le droit de manifester est une liberté fondamentale » a donc suspendu un article du précédent décret gouvernemental, en date du 31 mai, assortissant cependant ce droit de conditions : « l’interdiction de manifestations sur la voie publique n’est justifiée par les risques sanitaires que lorsque les mesures barrières ne peuvent être respectées ou que l’événement risque de réunir plus de 5000 personnes ». 
 
Manifestations pour l’hôpital
 
Plus de 5000 personnes, ce fut largement le cas, samedi, pour la manifestation contre les violences policières et contre le racisme – ni autorisée, ni interdite - et ce sera vraisemblablement le cas ce mardi, pour la manifestation nationale de la Santé.
 
Les personnels de santé, mais aussi des secteurs médico-social, social et des Ehpad, appellent en effet à des rassemblements dans toute la France pour revendiquer de meilleures conditions de travail, des revalorisations salariales et des moyens supplémentaires « pour un service public de qualité ». 
 
Plus de 250 rassemblements et manifestations sont ainsi organisés partout en France, le principal étant prévu à Paris, avec rendez-vous à 13h devant le ministère des Solidarités et de la santé et appel à participation de la population, relayé par certaines personnalités telles que l'acteur Guillaume Canet. 
 
« Pour les usagers, ce n’est plus le temps d’applaudir les soignants, mais de soutenir nos revendications qui sont aussi les vôtres »

À LIRE AUSSI

Image
Libération
Discours d'Emmanuel Macron : la libération finale dans trois semaines ?
EDITO : Emmanuel Macron devrait annoncer le début de la « Libération » ce dimanche soir à 20 heures avec le passage à la phase 3 du déconfinement prévu pour le lundi 2...
14 juin 2020 - 14:03
Opinions
Image
Les villes désertées pendant le confinement
Comment le coronavirus pousse les municipalités à réinventer l’espace public ?
Le monde d’après sera différent de celui d’avant confinement souligne régulièrement le Premier Ministre, Edouard Philippe. Et, pour organiser le quotidien des Français...
04 mai 2020 - 11:55
Tendances éco
Image
Manifestation place de la République à Paris, le 9 juin 2020
La jeunesse dans la rue, le pouvoir n’aime pas ça
De Lille à Marseille et de Paris à Bordeaux, force est de constater que les jeunes forment le gros de troupes des manifestations contre les violences policières et le ...
11 juin 2020 - 12:59
Politique
Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don