Deux jeunes lynx relâchés dans le massif du Jura

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance, faites un don !

Deux jeunes lynx relâchés dans le massif du Jura

Publié le 08/06/2016 à 13:10 - Mise à jour à 13:15
©Henry Bush/Flickr
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP
-A +A

Deux lynx boréaux dont les mères ont disparu ont retrouvé leur liberté, après avoir été soignés par le Centre Athénas chargé de la sauvegarde de la faune sauvage.

Deux lynx boréaux âgés d'un an, dont les mères ont disparu et qui avaient été secourus par le Centre Athénas en 2015, ont été relâchés dans le massif du Jura, a constaté une journaliste de l'AFP.

Reconnaissables à leurs grandes oreilles triangulaires dorées, surmontées d'une fine touffe de poils noirs, le mâle Robin et la femelle Noëlle ont été relâchés le 31 mai et le 1er juin, dans des zones boisées des départements du Doubs et du Jura, sur lesquels s'étend le massif jurassien.

L'information a été rendue publique mercredi pour leur laisser le temps de s'éloigner.

Deux autres lynx du même âge seront relâchés dans les semaines à venir, a précisé Gilles Moyne, directeur du Centre Athénas, établissement basé à L'Étoile (Jura) et seul centre de sauvegarde de la faune sauvage habilité et équipé pour accueillir des félidés en France.

Ces félins, dont l'espèce est protégée, ont été équipés d'une puce les identifiant et d'un collier GPS qui donnera des indications quotidiennes sur leur localisation.

"Le collier permettra de suivre les déplacements des jeunes lynx et de constater la qualité de leur réinsertion", a dit M. Moyne.

Le collier, qui tombe automatiquement au bout d'un an, peut également alerter les soigneurs en cas de décès de l'animal.

"Ce n'est pas une opération de renforcement de population (de lynx), mais une opération où des jeunes qui étaient en détresse à l'automne sont remis dans la nature", a souligné Hugues Sory, chef du service biodiversité à la Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement (Dreal).

Entre l'été et l'hiver 2015, le Centre Athénas a secouru 9 lynx âgés de 4 à 6 mois, dont les mères ont disparu. Seuls 5 jeunes ont survécu.

Les lynx orphelins "arrivent toujours en mauvais état", car souvent "ils sont restés un moment sans manger, ils sont très maigres et ils ne récupèrent pas tous", a constaté le vétérinaire du centre, Frédéric Violet.

Gilles Moyne, qui est convaincu que les mères ont été victimes d'actes de braconnage, estime "à 25% le nombre de femelles adultes ayant disparu en 2015".

"On a le sentiment qu'il y a une montée de l'intolérance vis-à-vis du lynx qui amène à des actes illégaux", a souligné le soigneur, craignant que le braconnage ne mette en danger la population de lynx boréaux du Jura qui abrite 90% de la population de lynx en France, soit une centaine d'adultes.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Un quart des femelles lynx adultes auraient disparu depuis 2015.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-