Accusé d'enlèvements de mineurs, il est lynché à mort

Accusé d'enlèvements de mineurs, il est lynché à mort

Publié le 29/10/2018 à 15:12 - Mise à jour à 15:55
©Philippe Huguen/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Un homme a été lynché par une la foule dans la banlieue de Bogota en Colombie. Avec six autres personnes, il était accusé sur les réseaux sociaux d'avoir enlevé des enfants. Ces allégations infondées ont poussé 150 personnes à attaquer le groupe, a précisé la police samedi.

La rumeur sur les réseaux sociaux a poussé au crime. Un homme a été lynché à mort à Ciudad Bolivar, dans la banlieue de Bogota en Colombie. La ville est par ailleurs l'une des plus pauvres de la région et enregistre un très fort taux d'homicides.

Une rumeur insistante sur les réseaux sociaux voulait que la victime et six autres personnes soient responsables "de la disparition et de l'enlèvement de mineurs", a fait savoir le général Hoover Penilla, commandant de la police de Bogota, lors d'une conférence de presse samedi 27.

Le petit groupe a ainsi été pris en chasse et lynché par "plus de 150 personnes". La police est intervenue pour les secourir. Ils s'étaient alors réfugiés dans un immeuble pour tenter d'échapper à leurs assaillants.

A voir aussi: Nouvelle rumeur meurtrière sur WhatsApp en Inde: 32 personnes arrêtées

Lorsque les forces de l'ordre sont arrivées, trois des personnes visées étaient blessées. Parmi elles, l'homme qui a finalement succombé à ses blessures avant son arrivée à l'hôpital, où il était transporté en urgence.

En outre, quatre policiers ont été blessés lors de cet affrontement qui a fait un mort. Seulement huit assaillants, sur la centaine dénombrée, ont été identifiés.

Le groupe était soupçonné d'avoir enlevé six enfants dans la région de Bogota, ce sont de fausses informations sur les réseaux sociaux relayées depuis plusieurs semaines qui ont finalement poussé la foule à l'émeute.

A lire aussi:

Soupçons de tentative d'enlèvement: "faut arrêter", réagit Benzema

La controversée application de diffusion de rumeurs "Gossip" de nouveau disponible

Enlèvements d'enfants par un parent japonais: la justice entravée

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Avec six autres personnes, l'homme était soupçonné d'enlèvements d'enfants.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-