Acte 38: un policier promet sur Instagram de "casser la bouche" des Gilets jaunes (vidéo)

Acte 38: un policier promet sur Instagram de "casser la bouche" des Gilets jaunes (vidéo)

Publié le 05/08/2019 à 17:32 - Mise à jour à 17:44
© FRANCOIS NASCIMBENI / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Une enquête administrative a été ouverte contre un policier qui s'était livré à des "propos inaceptables" dans une vidéo. Le fonctionnaire promettait sur Instagram de "casser la bouche" des Gilets jaunes. 

Les propos sont très violents pour un représentant des forces de l'ordre. Une courte vidéo publiée sur Instagram par un policier samedi est largement diffusée sur les réseaux sociaux. Dans sa storie, le fonctionnaire, visiblement déployé pour sécuriser le cortège de l'Acte 38 des Gilets jaunes à Paris, promet aux manifestants de leur "casser la bouche".

Selon Libération, une enquête administrative a été ouverte çà l'encontre du policier pour "manquement aux règles de la déontologie de la fonction policière" ce lundi. Contacté par le quotidien la préfecture de police de Paris a fait savoir que les propos tenus dans la vidéo étaient "inacceptables".

Sur les images, on peut voir le fonctionnaire se filmer lui-même en disant "ça commence à défourailler là, ces abrutis de gilets jaunes, on va leur casser la bouche". On aperçoit une rue de Paris sur les images suivantes.

Lire aussi – Jean-Marie Bigard réclame "une nouvelle révolution" avec les Gilets jaunes (vidéo)

A Paris, place de la République, une centaine de personnes, parfois vêtues de gilets jaunes, ont rendu hommage à Steve Maia Caniço en déposant des roses blanches sous la surveillance d'un impressionnant dispositif policier.

Des heurts ont eu lieu dans le centre de Nantes entre les forces de l'ordre et quelque 1.700 manifestants venus dénoncer les violences policières et la mort du jeune homme, dont la mémoire avait été saluée lors d'un rassemblement silencieux organisé en bord de Loire en début de journée.

Steve Maia Caniço avait disparu dans la nuit du 21 au 22 juin lors de la Fête de la musique, alors qu'il assistait à un concert au bord de la Loire, où les forces de police étaient intervenues. Durant cette nuit, plusieurs personnes étaient tombées dans le fleuve. Des participants avaient raconté avoir été aveuglés par le gaz lacrymogène.

Voir:

Paris: trois Gilets jaunes interpellés pour avoir tabassé un automobiliste

Perpignan: la permanence d'un député LREM prise pour cible par des "gilets jaunes"

Gilets jaunes: Christophe Castaner décore des policiers soupçonnés de violences

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le fonctionnaire promettait sur Instagram de "casser la bouche" des Gilets jaunes.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-