Affaire Maëlys: de nouvelles recherches là où des ossements d'Arthur Noyer ont été découverts

Affaire Maëlys: de nouvelles recherches là où des ossements d'Arthur Noyer ont été découverts

Publié le 26/01/2018 à 09:50 - Mise à jour à 09:59
© PHILIPPE DESMAZES / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Les gendarmes ont entamé de nouvelles recherches pour retrouver le corps de la petite Maëlys, disparue en août dernier. Les militaires se sont concentrés sur la zone où des ossements appartenant à Arthur Noyer, que Nordahl Lelandais est aussi soupçonné d'avoir tué, ont été retrouvés en Savoie.

Afin de retrouver la petite Maëlys, disparue depuis le 27 août dernier, les gendarmes auraient entamé de nouvelles recherches. Ceux-ci se sont concentrés mercredi 24 sur les environs du lieu où des ossements d'Arthur Noyer, que Nordahl Lelandais est aussi soupçonné d'avoir tué, ont été découverts vendredi 12.

Selon Le Dauphiné Libéré, un hélicoptère de la gendarmerie a été vu survolant la zone, située sur les hauteurs de Montmélian et Cruet, en Savoie. De plus, de nouveaux plans d'eau comme le lac de La Thuile devraient aussi être sondés dans les prochains jours dans le cadre de l'enquête sur la disparition de Maëlys.

A voir aussi: Affaire Maëlys et Arthur Noyer - l'ADN a parlé, les ossements retrouvés sont ceux du caporal

Les lieux de ces recherches "discrètes" ne se situent qu'à une petite heure de route du Pont-de-Beauvoisin en Isère, où la fillette a disparu lors d'une fête de mariage. C'est dans cette zone qu'un fragment de boîte crânienne appartenant à Arthur Noyer a été découvert en septembre dernier.

Non loin, de là d'autres ossements, qui se sont aussi avérés appartenir au jeune homme de 24 ans jeudi 25, ont également été trouvés.

Malgré des recherches approfondies dans les alentours de Pont-de-Beauvoisin, où elle a disparu, aucune trace de la petite Maëlys n'a été mise à jour. Les enquêteurs espèrent donc retrouver sa trace près des restes du jeune militaire que Nordahl Lelandais est aussi suspecté d'avoir tué.

Ce dernier clame pourtant son innocence et a fait une demande de remise en liberté alors qu'il est incarcéré et mis en examen dans le cadre de ces deux affaires. Cette demande a cependant été rejetée mardi 23 par le juge des libertés.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Des recherches approfondies avaient déjà été effectuées aux alentours de Pont-de-Beauvoisin, les gendarmes se concentrent maintenant sur la Savoie pour retrouver la petite Maëlys.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-