Affaire Théo: il n'a pas été violé d'après des expertises

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Affaire Théo: il n'a pas été violé d'après des expertises

Publié le 16/02/2018 à 20:12 - Mise à jour à 20:40
©Capture d'écran TF1/LCI
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Selon une expertise médicale dans le cadre de l'affaire Théo, le jeune homme n'a pas été violé par le policier qui en est accusé. D'après les conclusions, la matraque n'a jamais pénétré l'anus du jeune homme.

Le jeune Théo avait accusé un policier de l'avoir violé avec sa matraque lors d'une interpellation à Aulnay-sous-Bois, an Seine-Saint-Denis, en février 2017. Mais d'après une expertise médicale à laquelle France Inter a eu accès, le jeune homme n'a pas été violé.

Les conclusion de ces documents insistent en effet sur le fait que l'anus du jeune Théodore Luhaka n'a pas été pénétré par l'arme du policier.

A voir aussi: Affaire Théo - neuf mois après son agression, le jeune homme souffre toujours mais a pardonné

Les rapports dédouanent d'ailleurs presque totalement les quatre policiers présents lors de l'interpellation et poursuivis pour violences en réunion et viol pour l'un d'entre eux.

pour tant le jeune Théo a bien eu le sphincter déchiré sur dix centimètres suite aux événements. Comme l'explique la radio publique: "judiciairement, le fait qu'il n'y ait pas eu pénétration pourrait entraîner un changement de qualification dans ce dossier".

Une seconde expertise explique que quant au policier actuellement poursuivi viol, il n'a eu aucun geste déplacé et s'est servi de son arme "dans les règles de l'art" après que Théo se soit défendu lors de son arrestation.

L'avocat du jeune homme a immédiatement réagi à ses nouvelles conclusions se disant "choqué". "Cela ne va pas atténuer le fait qu'il a reçu un coup dans la région de l'anus qui a entraîné des lésions extrêmement graves, gravissimes", a-t-il expliqué alors que son client vit toujours avec une poche.

"Quand je lis que, du coup, la thèse du viol serait totalement exclue, que la police aurait très bien fait son travail, je suis proprement choqué. Et mon client est proprement scandalisé. On est en train de parler de l'introduction d'un objet qui a pénétré son intestin sur 10 cm! Je m'étonne de ce débat technique qui n'a vraiment aucun sens", a-t-il poursuivi.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Selon de nouvelles expertises médicales, Théo n'a pas été violé par le policier qu'il accuse.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-