Agressions sexuelles dans les transports: des dizaines de milliers de victimes par an

Agressions sexuelles dans les transports: des dizaines de milliers de victimes par an

Publié le 20/12/2017 à 11:02 - Mise à jour à 11:17
© FRANCOIS GUILLOT / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Selon une étude de l'Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP), 267.000 personnes, en grande majorité des femmes, ont été victimes d'atteintes sexuelles dans les transports en deux ans. Des faits allant de l'exhibition au viol en passant par les attouchements.

Plus de 130.000 personnes, dont 110.000 femmes, sont chaque année victimes d'atteintes sexuelles dans les transports. Un chiffre impressionnant et très inquiétant, issu d'une étude de l'Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP), révélée par Le Figaro.

Menée sur deux ans, l'enquête a comptabilisé au moins 267.000 personnes concernées par ces faits, lesquels sont encore plus nombreux puisque près de la moitié des victimes (44%) disent avoir subi" plusieurs actes de même nature".

Egalement très inquiétants, la majorité de ces faits relèvent de l'attouchement, de l'agression ou de la tentative d'agression sexuelle (environ 160.000 victimes), de la caresse au viol en passant par la tentative de baiser forcé.

Lire aussi: Harcèlement et agression sexuelle - 53% des Françaises en ont déjà été victimes.

Les 110.000 autres victimes évoquent des exhibitions sexuelles. On note également le développement de nouveaux comportements comme le "upskirting" qui consiste à soulever la jupe d'une femme pour filmer dessous avec son téléphone, ou encore l'expositions à des images pornographiques. Mais ces actes restent cependant marginaux.

Sans surprise, la grande majorité des victimes (85%) sont des femmes. Les plus jeunes sont les plus concernées, mais le "portrait" de la victime type varie selon qu'il est dressé à l'échelle nationale ou à celle de l'Ile-de-France.

En métropole, environ 2,5% des femmes de 18 à 30 ans ont déjà été victime d'atteintes sexuelles dans les transports, avec une quasi égalité entre les âges. Ce chiffre tombe à 1,5% chez les 31 à 35 ans puis à 0,7% chez les 36-40 ans. Plus d'une victime sur 10 (13%) est mineure.

Mais en Ile-de-France, les agressions et exhibitions sont deux à trois fois plus nombreuses. L'écart est particulièrement visible chez les 18-21 ans. En effet, 7,6% de ces jeunes franciliennes rapportent des atteintes sexuelles (contre 2,3 en métropole).

Le gouvernement prépare pour l'an prochain un projet de loi contre les violences sexistes et sexuelles. Mais ces atteintes, majoritairement des attouchements (53%), sont déjà punissables de peines de prison. L'un des problèmes majeurs est qu'il est aisé pour les agresseurs de disparaître dans les réseaux de transports.

L'ONDRP rappelle donc qu'une réaction rapide, un cri par exemple, peut mettre fin à l'atteinte. Mais elle déplore aussi le fait que l'ampleur du phénomène oblige les femmes à adapter leur comportement par "des stratégies d'évitement, de résignation ou encore de contournement".

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Environ 267.000 personnes ont été victimes d'atteintes sexuelles dans les transports, dont la moitié d'attouchements, en deux ans.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-