Aix-les-Bains: atteinte de la grippe, la petite fille meurt aux urgences

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Aix-les-Bains: atteinte de la grippe, la petite fille meurt aux urgences

Publié le 31/01/2018 à 16:57 - Mise à jour à 17:05
©Gelebart/20Minutes/Sipa
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Dans la nuit du 29 au 30 janvier, une mère a amené sa petite fille aux urgences, dans un état critique, a priori à cause du virus de la grippe. L'équipe médicale n'a rien pu faire pour sauver l'enfant.

La maman a amené son enfant aux urgences de l'hôpital d'Aix-les-Bains (Savoie), mais il était déjà trop tard pour la petite fille de trois ans.

Dans la nuit du 29 au 30, la grippe a tué une enfant, malgré une rapide prise en charge médicale. Il était 3h20 du matin lorsque la fillette a été admise dans l'établissement. Atteinte par une forme sévère du virus, la patiente présentait de sévères atteintes au niveau respiratoire et neurologique.

Malgré les tentatives des urgentistes pourtant habitués à recevoir des cas de grippe graves, l'enfant ne s'est jamais réveillé. Elle est morte une heure après son admission. Des prélèvements biologiques ont bien confirmé la présence du virus, même s'il n'est pas encore certain que ce soit la maladie qui a tué la petite. C'est cependant la thèse la plus probable.

Lire aussi: En un mois, la grippe a fait 3.000 morts

La grippe a tué 3.000 personnes en un mois en France. Malgré ce chiffre en apparence imposant, l'hiver 2017-2018 s'annonce plutôt comme ayant une morbidité plus faible. Le virus de la grippe, ou plutôt ses complications, tuent généralement des personnes au métabolisme fragile comme les personnes âgées. Mais des jeunes enfants, et exceptionnellement des adultes, peuvent développer des formes graves nécessitant une prise en charge rapide. Depuis janvier, l'épidémie de grippe est considérée comme étant en phase descendante.

Lors de l'épidémie de l'hiver précédent, pas moins de 14.400 victimes avaient été recensées.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




L'enfant est morte une heure après son admission aux urgences.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-