Attentat à Trèbes: le gendarme qui a échangé sa vie contre celle de l'otage

Attentat à Trèbes: le gendarme qui a échangé sa vie contre celle de l'otage

Publié le 23/03/2018 à 16:52 - Mise à jour à 17:05
©Pascal Pavani/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Un lieutenant-colonel âgé d'environ 45 ans a pris ce vendredi la place de la femme prise en otage par le terroriste de Trèbes, Redouane Lakdim. Il a été gravement blessé lors de l'assaut, durant lequel l'assaillant a été abattu. Le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb a salué son héroïsme.

De gendarme à l'expérience reconnue au niveau départemental, il est devenu en quelques heures un héros national. Ce vendredi 23, alors qu'était perpétré un attentat près de Carcassonne dans l'Aude, un lieutenant-colonel âgé de 45 ans a offert de prendre la place d'une femme otage du terroriste Redouane Lakdim.

Cette femme, dont le terroriste se servait comme bouclier pour se protéger d'un éventuel assaut, a été retenue dans le Super U de Trèbes, où deux personnes ont été tuées. Puis après négociations, le terroriste a accepté l'échange. Le gendarme, membre du groupement local de gendarmerie de l'Aude, s'est alors retrouvé seul dans le magasin avec le forcené. Il avait laissé son portbale ouvert pou permmet à ses collègues d'entredre ce qui se passait dans le magasin.

Lire aussi: attentat près de Carcassonne - chronologie, victimes, terroriste… ce que l'on sait

Lors de l'assaut, le militaire a été gravement blessé par balle. Il a été hospitalisé en état d'urgence absolue.

Ce serait le coup de feu qui l'a atteint, tiré par le terroriste, qui aurait incité le GIGN a donné l'assaut, et à abattre le suspect.

Après l'attaque finale, le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb a confirmé que le terroriste avait été neutralisé et a salué le courage du lieutenant-colonel, évoquant un "acte d'héroïsme comme en sont coutumiers les gendarmes et les policiers qui s'engagent au service de la Nation pour protéger les citoyens".

Et aussi: attentat près de Carcassonne - le parcours meurtrier du terroriste de Trèbes

Sur les réseaux sociaux, politiques et anonymes étaient tous unanimes au sujet de ce militaire. Eric Ciotti a rendu hommage "à cet homme exceptionnel pour son acte d'héroïsme". le Secrétaire d'état Sébastien Lecornu lui a témoigné son "soutien total".

Eric Morvan, directeur général de la Police nationale, qui s'est rendu auprès du CRS blessé lors de la première attaque de Redouane Lakdim, lui a souhaité "un prompt rétablissement".

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Un lieutenant-colonel de 45 ans, du groupement local de la gendarmerie de l'Aude, a sauvé la vie d'une femme prise en otage par le terroriste à Trèbes ce vendredi.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-