Attentats de Paris: un dixième suspect inculpé à Bruxelles

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 31 décembre 2015 - 12:31
Image
Des policiers belges.
Crédits
©John Thys/AFP
Les forces de l'ordre ont mené la perquisition à Molenbeek-Saint-Jean. (Image d'illustration).
©John Thys/AFP
Suite à une perquisition à Molenbeek-Saint-Jean, une dixième personne a été interpellée en Belgique mercredi et placée en détention préventive pour "assassinats terroristes et participation aux activités d'un groupe terroriste" dans le cadre de l'enquête sur les attentats de Paris. La perquisition a eu lieu dans la maison où se serait réfugié Salah Abdeslam après les attaques.

Un mois et demi après les attentats qui ont fait 130 morts et des centaines de blessés en région parisienne, l'enquête se poursuit. Mercredi 30, une dixième personne a été interpellée dans l'agglomération bruxelloise (Belgique) et placée en détention préventive après une perquisition à Molenbeek-Saint-Jean, quartier qui a servi de port d'attache à plusieurs cellules djihadistes et où a notamment résidé Salah Abdeslam, l'homme le plus recherché d'Europe soupçonné d'être le dixième homme des attentats.

L'homme, un Belge né en 1993 du nom d'Ayoub B., a d'abord été auditionné. Puis, le juge d'instruction a délivré ce jeudi 31 au matin un mandat d'arrêt à son encontre du chef "d'assassinats terroristes et participation aux activités d'un groupe terroriste", rapporte un communiqué du parquet fédéral belge.

Ni armes, ni explosifs n'ont été découverts, mais une dizaine de téléphones portables, en cours d'examen, ont été saisis au cours de la perquisition, qui a eu lieu selon les médias belges au 47 rue Delaunoy, à Molenbeek. Trois jours après les attentats de Paris, le 16 novembre dans la matinée, les forces spéciales belges étaient déjà intervenues dans cette maison où elles avaient des raisons de croire que Salah Abdeslam se cachait.

Selon les médias belges, elles n'avaient pas pu intervenir dans la nuit en raison d'une faille dans le code pénal belge qui interdit les perquisitions entre 23h00 et 5h00 du matin. Dans cette loi en vigueur depuis 1967, il existe quelques exceptions comme dans les cas de flagrant délit ou d'incendie mais rien n'est mentionné en cas de terrorisme.

Quand elles avaient finalement entamé leur perquisition dans la matinée, Salah Abdeslam s'était déjà enfui mais des "traces" de son passage avaient été détectées, d'après la chaîne publique RTBF qui en tire donc  comme conclusion que le fugitif avait été extrait de la maison par des complices avant l'intervention des forces de l'ordre.

D'après le quotidien Het Laatste Nieuws, cette maison du 47 rue Delaunoy appartient à une famille proche de Salah Abdeslam, dont cinq membres sont partis en Syrie.

Au total, neuf suspects ont été inculpés et incarcérés en Belgique dans le cadre de l'enquête sur les attentats de Paris. Deux d'entre eux, Mohammed Amri et Hamza Attou, inculpés juste après les attaques, sont soupçonnés d'avoir reconduit Salah Abdeslam à Bruxelles quelques heures après l'assaut. 

 

À LIRE AUSSI

Image
Attentats Paris 13 nov 2015 Police Barrage Frontière Belgique
Terrorisme: Bruxelles en état d'alerte maximale ce samedi
Le gouvernement belge a placé ce samedi la région de Bruxelles en état d'alerte maximale et a demandé à la population d'éviter les lieux fréquentés en raison d'une "me...
21 novembre 2015 - 10:06
Politique
Image
Les forces spéciales belges après l'intervention à Verviers.
Terrorisme: Bruxelles abaisse son niveau d'alerte
Près de deux semaines après les attentats de Paris, la Belgique a abaissé ce jeudi le niveau d'alerte de Bruxelles. De 4 qui correspond à une menace "sérieuse et immin...
26 novembre 2015 - 20:01
Politique
Image
Les forces spéciales belges après l'intervention à Verviers.
Attentats de Paris: deux frères interpellés à Bruxelles après une perquisition
Deux frères ont été interpellés dimanche à l'issue d'une longue perquisition ayant eu lieu à Bruxelles dans le cadre de l'enquête sur les attentats de Paris. Ils ont é...
21 décembre 2015 - 08:38
Société