Authon: le forcené retient sa femme, sa soeur et sa fille en otage

Authon: le forcené retient sa femme, sa soeur et sa fille en otage

Publié le 01/03/2019 à 12:27 - Mise à jour à 12:35
© PASCAL PAVANI / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Un forcené retient sa famille en otage ce vendredi à Authon-Ebéon en Charente-Maritime, ce vendredi 1er mars. L'homme refuserait d'effectuer une peine de prison. 

Le forcené est présenté comme dépressif et à tendance suicidaire. Un père de famille d'une trentaine d'années retient en otage sa femme, sa sœur et sa fille en otage à son domicile d'Authon-Ebéon, en Charente-Maritime. Un important dispositif de forces de l'ordre a été déployé autour de l'habitation concernée. La prise d'otage a débuté dans la nuit de jeudi à ce vendredi.

Comme le rapporte le journal Sud-Ouest, qui révèle l'information, vers 10h "le groupement de gendarmerie de La Rochelle était toujours sur place avec des unités d’intervention, deux négociateurs, ainsi que le Samu et les pompiers".

"J’ai été appelé à 2h du matin par la gendarmerie. Je connais les personnes impliquées. Ce sont des gens très discrets. J’ai marié le couple il y’a un an", a fait savoir le maire du village auprès du quotidien.

Lire aussi - Prise d'otages à Paris: auteur interpellé, otages sains et saufs

Les motivations du forcené sont encore floues ce jeudi peu après 12h mais il semble qu'il soit sous le coup d'une peine de prison pour une infraction de droit commun qu'il refuse d'effectuer. Il aurait reçu une convocation pour se rendre en détention récemment.

Joint par France Bleu, le colonel Bruno Makary qui dirige le groupement de gendarmerie de la Charente-Maritime a fait savoir qu'une opération des forces de l'ordre "était en cours". Il s'est toutefois refusé à utiliser le terme de prise d'otages selon la radio.

Voir:

Après la prise d'otage dans une prison de l'Aube, des surveillants refusent de prendre leur service

Braquage, fusillade, course-poursuite et prise d'otages à Villefranche

Bastia: pour un chien, un forcené tue une personne, en blesse cinq autres et se suicide

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Un forcené retient sa famille en otage ce vendredi en Charente-Maritime.

Newsletter





Commentaires

-