Braconnier multirécidiviste, il est condamné à regarder "Bambi" une fois par mois

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Braconnier multirécidiviste, il est condamné à regarder "Bambi" une fois par mois

Publié le 18/12/2018 à 11:23 - Mise à jour à 11:28
© FRED TANNEAU / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Un juge de l'Etat américain du Missouri a condamné début décembre un braconnier multirécidiviste à visionner régulièrement "Bambi", grand classique de Walt Disney relatant la vie d'un faon dont la mère est tuée par un chasseur.

C'est une peine pour la moins originale à laquelle a été condamné un braconnier américain. David Barry, multirécidiviste, a écopé le 6 décembre dernier d'une peine d'un an de prison par la justice du comté de Lawrence dans le Missouri. Elle est assortie d'une condition de détention peu commune puisqu'il devra, au moins une fois par mois, visionner Bambi, le célèbre dessin-animé de Walt Disney.

Comme le rapporte le Springfield New-Leader dans un article en date du lundi 17, David Berry comparaissait avec trois autres individus dans ce que le journal a décrit comme "le cas le plus important de braconnage de cerfs dans le Missouri". Pendant trois ans, les accusés ont traqué et tué en toute illégalité des centaines de cervidés dans l'Etat du Missourri, mais également au Kansas, au Nebraska ainsi qu'au Canada.

Lire aussi - Lot: la balle d'un chasseur traverse leur voiture

"Les cervidés étaient des trophées mâles tués de façon illégale, principalement la nuit, pour leur tête, le reste de la dépouille étant abandonné sur place", a expliqué le procureur du comté de Lawrence, Don Trotter à Franceinfo. En effet, les suspects s'étaient livrés à des actes de chasse en dehors de la saison autorisée, avaient largement dépassé leur quota de cerfs abattus autorisés et ne prélevaient que la tête de l'animal comme trophée, ce qui est rigoureusement interdit.

David Berry est désormais "dans l'obligation de regarder Bambi de Walt Disney, le premier visionnage devant intervenir avant le 23 décembre 2018, puis être suivi d'au moins un autre visionnage lors de chacun des mois consécutifs de l'incarcération du prévenu", selon la décision du magistrat Robert George citée par le Springfield News-Leader

Le prévenu a également écopé d'une lourde amende et à 120 jours de prison pour détention illégale d'armes à feu qu'il purgera après sa première détention d'un an.

Voir:

Le chasseur pense tirer sur une bécasse, il blesse un joggeur

Moselle: une vingtaine de sangliers se noient lors d'une partie de chasse

Yonne: Un chasseur en blesse grièvement un autre en visant un sanglier

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Un braconnier multirécidiviste a été condamné à visionner régulièrement "Bambi", grand classique de Walt Disney

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-