Bretagne, dernier chien sauveteur du 11-Septembre, est mort (VIDEO)

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance, faites un don !

Bretagne, dernier chien sauveteur du 11-Septembre, est mort (VIDEO)

Publié le 07/06/2016 à 20:32 - Mise à jour à 20:35
©Capture d'écran Youtube
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Une femelle Golden retriever, qui était le dernier chien étant intervenu sur les ruines du World Trade Center, a été euthanasiée.

Elle s’appelait Bretagne et était âgée de 16 ans. Elle était surtout la dernière chienne de sauvetage présente lors des attentats du 11 septembre. Cette héroïne à quatre pattes, qui était également un symbole du fait de son statut de "dernier animal sauveteur encore en vie" s’est éteinte lundi 6 juin.

Ce Golden Retriever a débuté sa carrière de chien sauveteur de la pire des manières puisque le site des attentats du World Trade Center a été l’un de ses premiers lieux d’intervention. L’animal était âgé de deux ans à l'époque. Bretagne contribua à la recherche de survivants dans les décombres pendant dix jours, alors que plus de 3.000 personnes avaient trouvé la mort dans l'effondrement des tours jumelles.

La valeureuse chienne avait également servi lors d’un des autres événements dramatiques qui secouèrent l’Amérique lors de la dernière décennie: les ouragans Katrina et Rita en 2005 qui tuèrent 2.000 personnes.

A l’âge de 9 ans, Bretagne prit sa retraite et devint la mascotte et l'ambassadrice des pompiers de Cy-Fair à Cypress (Texas) et faisait office de chien de thérapie auprès des enfants. Agée de 16 ans, un âge déjà avancé pour un chien, elle souffrait d’insuffisance rénale et d’une dégradation de son état de santé. Le sapeur-pompier Denise Corliss, sa propriétaire, a donc fait ke choix difficile de l’euthanasier.

Emus par la fin à venir de l'animal, une douzaine de pompiers de la caserne et des forces d’intervention du Texas ont formé une haie d’honneur pour saluer une dernière fois Bretagne, à l’entrée de la clinique vétérinaire de Fairfield où l’animal s’est éteint.

La vidéo de l’adieu à Bretagne a depuis largement circulé sur les réseaux sociaux.

(Voir ci-dessous la vidéo de l'entrée de Bretagne dans la clinique vétérinaire):

 

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La chienne a été euthanasiée à l'âge respectable de 16 ans.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-