Calvados: en tracteur, il tente d'échapper à deux policiers à moto

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 11 novembre 2015 - 19:31
Image
Cinq pesticides ont été classés comme de "probables" cancérogènes par l'OMS.
Crédits
©Lecarpentier/Sipa
C'est l'histoire d'une course-poursuite entre un agriculteur et deux motards de la police. (Image d'illustration)
©Lecarpentier/Sipa
Dans le Calvados, mardi 10, un agriculteur en tracteur a traité deux motards de la police de "guignols" avant de pousser l'un d'entre eux avec sa roue avant, assurent les agents. Contrôlé positif avec un faible taux d'alcoolémie, l'homme a été interpellé et fait désormais l'objet d'une procédure préliminaire.

C'est l'histoire d'une course-poursuite entre un tracteur et deux motos. Mardi 10, dans le Calvados, deux motards de la police se sont lancés à la poursuite d'un agriculteur après que ce dernier a poussé l'un d'entre eux, rapporte ce mercredi France 3 Basse-Normandie.

L'incident s'est produit aux alentours de 16h30 à Colombelles, commune de près de 6.000 habitants située à proximité de Caen. Deux motards de la police remarquent un tracteur roulant avec sa remorque, son gyrophare orange éteint. Ils arrêtent alors son conducteur, un agriculteur de 52 ans. Très vite le ton monte.

Le paysan prend mal la remarque des policiers et leur répond en les traitant de "guignols", selon les déclarations de ces derniers qui assurent que, non content de les insulter, l'homme redémarre ensuite son engin et pousse avec sa roue avant l'un des agents qui tente de s'interposer.

Indemne, le fonctionnaire et son collègue se lancent à la poursuite de l'effronté. Ce dernier essaye une nouvelle fois de passer en force, abimant au passage la sacoche d'une des motos. Finalement attrapé, l'agriculteur est sommé de souffler dans l'éthylotest. Sans surprise, celui-ci se révèle légèrement positif.

L'homme est alors interpellé pour outrage, refus de se soumettre et violence avec arme (le tracteur). S'il a été relâché ce mercredi 11 après une nuit de garde à vue, il fait désormais l'objet d'une procédure préliminaire. Quant au montant des dégâts, il doit encore être chiffré. 

 

14/08 à 18:20
Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don