Corse: la professeure envoyait des photos d'elle nue à ses élèves

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Corse: la professeure envoyait des photos d'elle nue à ses élèves

Publié le 01/11/2018 à 10:38 - Mise à jour à 10:39
© REMY GABALDA / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Une ancienne professeure d'un collège de Bonifacio, en Corse, est soupçonnée d'avoir envoyé des photos d'elle nue à au moins trois élèves. L'enseignante effectuait des remplacement dans l'établissement, elle a été entendue lundi.

Ce sont des "bruits de couloirs" qui sont à l'origine de l'affaire. Une ancienne professeure d'un collège de Bonifacio, dans le sud de la Corse, est soupçonnée d'avoir envoyé des photos d'elle nue à certains élèves de l'établissement.

C'est une surveillante qui a donné l'alerte après avoir eu vent de rumeurs populaires dans le collège à propos de cette  enseignante remplaçante.

Cette dernière a finalement été entendue par les gendarmes lundi 29. Placée, en garde à vue, la trentenaire a en partie reconnu les faits selon Corse Matin. Face aux enquêteurs, elle a évoqué un trouble psychologique qui expliquerait ses actes.

A voir aussi: Deux garçons de 7 ans violent une fillette après avoir regardé du porno

Le parquet d'Ajaccio a ainsi ordonné une expertise psychiatrique qui devra déterminer si l'enseignante est bien atteinte d'un quelconque problème.

Pour l'heure, la professeure n'a donc pas été mise en examen. En exercice dans un autre établissement corse depuis la rentrée de septembre, elle a tout de même été mise à pied par le rectorat le temps que l'enquête soit menée.

Pas moins de trois élèves auraient reçu des messages et photographies pornographiques de sa part. Ils sont âgés entre 14 et 15 ans. La professeure doit être prochainement convoquée devant le tribunal correctionnel d'Ajaccio pour répondre des faits qui lui sont reprochés.

A lire aussi:

Il frappe son voisin qui regarde un porno trop fort et repart avec ses films X

Porno extrême, zoophilie et torture sur des femmes: le gynécologue avoue

Inceste et films pornographiques: le calvaire de deux sœurs

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




la professeure est soupçonnée d'avoir envoyé des photos et messages pornographiques à trois élèves.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-