Côte d'Azur: plusieurs attentats déjoués depuis le 14 juillet, des cibles bien précises

Côte d'Azur: plusieurs attentats déjoués depuis le 14 juillet, des cibles bien précises

Publié le 28/09/2016 à 16:36 - Mise à jour à 16:44
©Valery Hache/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Dans un documentaire, diffusé ce mercredi soir sur France 3, le procureur de la République de Nice, Jean-Michel Prêtre, révèle que "plusieurs" projets d'attentats ont été déjoués sur la Côte d'Azur depuis le 14 juillet. Ils visaient notamment des manifestations sportives, rassemblements, écoles, stades ou lieux de culte.

Le 14 juillet, la France a connu l'un des pires attentats commis sur son sol. Ce jour là, 86 personnes ont été tuées à Nice et plus de 400 personnes blessées lorsqu'un djihadiste a lancé son camion dans la foule sur la promenade des Anglais. Depuis, les Français et notamment les Niçois sont encore sous le choc de cette attaque terroriste. Et à leur grand désarroi, ils viennent d'apprendre que leur région est l'une des cibles privilégiées pour les terroristes. Interrogé dans le cadre d'un documentaire, qui sera diffusé ce mercredi 28 au soir sur France 3 Côte d'Azur, le procureur de la République de Nice, Jean-Michel Prêtre, révèle que "plusieurs" projets d'attentats ont été déjoués sur la Côte d'Azur depuis la soirée meurtrière du 14 juillet.

"Il y a plusieurs dossiers qui ont été transmis au parquet antiterroriste de Paris", déclare-t-il précisant que ces projets d'attentats visaient des endroits bien précis: "manifestations sportives, rassemblements, écoles, stades ou lieux de culte". "On se retrouve avec des personnes qui commencent parfois à articuler des choses assez précises sur un type de cible", poursuit-il.

La région de Nice, qui a été le théâtre d'une attaque sanglante, est connue depuis plusieurs années pour abriter un foyer de radicalisation islamiste. Au total, 515 personnes sont recensées radicalisées ou en voie de le devenir, selon les services de renseignement. Jean-Michel Prêtre avait d'ailleurs annoncé quelques jours plus tôt, lors d'une audience au tribunal de grande instance, que "plus de 70 affaires" liées au terrorisme avaient été traitées par le parquet de Nice depuis l'attentat perpétré sur la promenade des Anglais.

Face à la forte menace terroriste dans les Alpes-Maritimes, plusieurs manifestations ont donc été annulées comme le passage du Championnat d'Europe de cyclisme sur route (14-18 septembre) et le Triathlon de Nice (1er-2 octobre).

Récemment, deux jeunes Niçoises radicalisées de 17 et 19 ans ont été interpellées par la DGSI et placées en détention provisoire. Elles sont soupçonnées d'avoir voulu commettre une action djihadiste. D'après les premiers éléments de l'enquête, ouverte par la section antiterroriste du parquet de Paris, elles étaient en contact avec Rachid Kassim, propagandiste actif du groupe Etat islamique, qui lance des appels aux meurtres via la messagerie cryptée Telegram depuis la zone irako-syrienne.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Plusieurs attentats ont été déjoués sur la Côte d'Azur depuis le 14 juillet.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-