Les chiots servaient de mules à des trafiquants de drogue

Les chiots servaient de mules à des trafiquants de drogue

Publié le 02/05/2018 à 17:37 - Mise à jour à 18:07
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Un vétérinaire colombien a été inculpé mardi après avoir utilisé des chiots comme mules afin de transporter de la drogue pour son réseau de trafiquants. Il a été incarcéré en attendant le procès.

Andres Lopez Elorza, 38 ans, a été extradé lundi 30 avril de l'Espagne vers les Etats-Unis (New York plus précisément), où il a été inculpé de conspiration pour importer et distribuer de l'héroïne en Amérique du Nord.

Cet homme, ancien vétérinaire colombien, aurait fait partie entre 2004 et 2005 d'un cartel de drogue, qui utilisait des êtres humains mais aussi des chiots comme mules pour transporter leurs marchandises.

Andres Lopez Elorza, qui encourt la prison à perpétuité et a été placé en détention en attendant son procès, est accusé d'avoir cousu des sachets d'héroïne liquide à l'intérieur des chiots.

"(L'accusé) n'est pas seulement un trafiquant de drogue, il a aussi trahi l'engagement des vétérinaires à empêcher la souffrance animale, en utilisant ses capacités chirurgicales à des fins cruelles pour dissimuler de l'héroïne dans le ventre de chiots", a déclaré le procureur fédéral Richard Donoghue.

Lire aussi: Oise - 4 chiots abandonnés vivants dans un sac poubelle dans la forêt

L'agence anti-drogue américaine (DEA pour "Drug enforcement administration") avait découvert en 2005 lors d'une décente dans une ferme de Medellin en Colombie dix petits chiots labradors dans un sale état.

Au moins trois d'entre eux étaient morts à cause d'infections. Et six d'entre eux avaient encore des sachets de 500 ml d'héroïne liquide cousus à l'intérieur de leur corps.

Un mandat d'arrêt avait été délivré contre lui et ses complices présumés l'année suivante.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Un ancien vétérinaire, accusé d'avoir torturé des chiots pour s'en servir de mules, a été inculpé mardi.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-