Des lycéennes renvoyées chez elles à cause de leurs shorts "trop courts"

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Des lycéennes renvoyées chez elles à cause de leurs shorts "trop courts"

Publié le 29/09/2018 à 16:44 - Mise à jour à 16:45
©Loïc Venance/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Porteuses de jupes jugées "trop courtes", des lycéennes de Sète ont été renvoyées chez elles depuis la rentrée de septembre. La proviseure estimait que ces tenues "indécentes et impudiques", pouvaient "perturber ou déconcentrer" leurs camarades masculins.

Leurs tenues étaient jugées "indécentes" par la proviseure du lycée, elles ont été renvoyées chez elles. A Sète, dans l'Hérault, la nouvelle directrice du lycée Jean-Moulin de la ville a interdit à plusieurs dizaines de lycéennes de son établissement d'aller en cours à cause de shorts jugés "trop courts"

Comme le précise France 3 Hérault, la proviseure a fait valoir aux jeunes filles incriminées que leurs tenues "indécentes et impudiques", pouvaient "perturber ou déconcentrer" leurs camarades masculins.

Lire aussi - Valence: la direction d'un lycée accusée de mesurer la longueur des jupes de ses élèves

Les températures du mois de septembre étant assez élevées certaines lycéennes portaient des shorts ou des hauts moulants. Elles ont donc été priées d'aller se changer chez elles avant de pouvoir entrer en classe. De nombreux professeurs et personnels du lycée soutiennent l'action de la proviseure, estimant que les lycéens "ont besoin de cadres précis et ils doivent respecter les règles et règlements".

Néanmoins, la polémique a essaimé sur les réseaux sociaux, de nombreux internautes reprochant une forme de sexisme à la directrice qui visaient uniquement les tenues des jeunes femmes et non celles des garçons.

De son côté, le rectorat a réagi par le biais d'un communiqué. "Il n'y a pas d'interdiction du port du short ou tee-shirt moulant dans cet établissement. Aucune modification du règlement intérieur n'est survenue depuis la rentrée 2018-2019. Pour être modifié, un règlement intérieur doit être validé en conseil d'administration et soumis aux autorités académiques. Le règlement du lycée Jean-Moulin stipule qu'une tenue et un comportement convenables et adaptés sont demandés à tous. Ce dernier concerne les filles comme les garçons", a-t-il fait savoir.

Voir:

Seine-et-Marne: une adolescente expulsée de son lycée pour une "robe longue"

Val-de-Marne: les fillettes interdites de short à l'école, les parents d'élèves s'énervent

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Des lycéennes de Sète ont été renvoyées chez elles car leurs jupes étaient "trop courtes".

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-