Directrice de garderie, elle droguait et attachait les enfants

Auteur(s)
La rédaction de France-Soir
Publié le 20 septembre 2018 - 19:46
Image
Un rapport remis le 29 août 2018 au gouvernement recommande de faire davantage de place dans les crèches et les écoles maternelles aux enfants handicapés de moins de 6 ans
Crédits
© MEHDI FEDOUACH / AFP/Archives
La directrice d'une garderie aux Etats-Unis a été arrêtée car elle droguait les enfants et les attachaient sur des sièges auto.
© MEHDI FEDOUACH / AFP/Archives
La directrice d'une garderie aux Etats-Unis a été arrêtée car elle droguait les enfants et les attachaient sur des sièges auto dans une pièce sombre toute la journée. Elle a été emprisonnée.

Elle estime que sa "méthode" lui permettait d’empêcher les enfants de pleurer et de bouger durant la journée. Rebecca Anderson, directrice d'une garderie dans la ville de Mesquite au Texas, a été interpellée la semaine dernière car elle droguait et attachait les enfants dont elle avait la charge lors de la journée. Elle a été placée en détention provisoire.

Ce sont les voisins de la garderie qui ont expliqué aux parents qui y laissaient leurs enfants être étonnés par les cris qu'ils pouvaient entendre au cours de la journée selon ABC News. Un père de famille a eu l'idée d'installer une petite caméra sur son fils pour filmer les agissements de la directrice du centre. Ce qu'il a découvert en visionnant les images dépasse l'entendement.

Lire aussi - Limoges: une directrice de maternelle en garde à vue pour "violences" contre ses élèves

En effet, cette dernière n'hésitait pas à droguer ses petits pensionnaires et à les attacher sur des sièges auto avant de les laisser dans une pièce sombre tout au long de la journée. Certains enfants ont même été séquestrés dans un placard. Le père de famille a fait un signalement aux forces de l'ordre qui ont ouvert une enquête.

Les investigations ont permis de déterminer que la suspecte droguait probablement les enfants avec du Tylenol, un composé chimique dérivé du paracétamol qui, ingurgité à forte dose, peut avoir des effets secondaires importants. 

Rebecca Anderson est actuellement sous le coup de neuf chefs d'accusations différents dont "mise en danger d'enfants".

Voir:

Rhône: la directrice critique le comportement de sa fille, elle lui casse le nez d'un coup de tête

Une directrice et une enseignante d'une école Montessori devant la justice pour des faits de violences