Elle saoule son bébé malade à la vodka pour faire la fête, l'enfant meurt

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Elle saoule son bébé malade à la vodka pour faire la fête, l'enfant meurt

Publié le 16/01/2019 à 12:58 - Mise à jour à 13:48
© DIDIER PALLAGES / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Le 5 janvier, un bébé de huit mois est mort d'une infection virale. L'enfant n'était pas soigné par sa mère qui lui faisait boire de la vodka pour le calmer et aller faire la fête tranquillement.

L'enfant souffrait d'une infection virale nécessitant des soins, mais hors de question pour la mère de changer ses plans pour la semaine: faire la fête et profiter au maximum des ses vacances. Alors sa mère a décidé d'enivrer son bébé. Le nourrisson n'a pas survécu.

L'affaire se déroule en Russie, dans la ville de Chebekino, non loin de la frontière ukrainienne. Une femme, une certaine Nadezhda Yarych se rend à l'hôpital, à la toute fin du mois de décembre, pour faire soigner son bébé. Zakhar, huit mois, souffre d'une infection virale. Les médecins veulent garder le petit mais la mère refuse.

Selon la presse britannique (voir ici) qui rapporte l'information, la mère de famille craignait que l'on garde son enfant plusieurs jours et qu'elle doive en conséquence rester disponible au chevet de son enfant. Car la jeune femme avait d'autres projets, voulant profiter de la période des fêtes. La jeune femme, pour sortir tranquillement le soir, a alors donné à boire de la vodka au bébé dans le but de l'endormir et d'éviter qu'il ne se manifeste. Ce traitement a duré une semaine.

Lire aussi: Elle frappe et étouffe son bébé, se filme et envoie la vidéo au père

Le 5 janvier, ces mauvais traitements ont connu une fin tragique: le petit Zakhar était mort. Une autopsie pratiquée sur le nourrisson a montré que c'est l'infection virale non soignée qui a provoqué la mort de l'enfant, faute de soins.

La police a ouvert une enquête sur la mère, mais aussi sur le beau-père de l'enfant qui, selon les sources, avait connaissance de la situation mais n'a rien fait.

Voir aussi:

Elle coupe les doigts en trop de son bébé, il meurt

Pour survivre, leur bébé d'un mois a besoin d'une greffe du cœur

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Le bébé malade et saoulé à la vodka est mort au bout d'une semaine.

Newsletter





Commentaires

-