La centenaire exhibitionniste se retrouve menottée et jetée en prison

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

La centenaire exhibitionniste se retrouve menottée et jetée en prison

Publié le 06/03/2020 à 16:51
Facebook/The Roxboro Courier Times
PARTAGER :

Auteur(s): France-Soir

-A +A
Ruth Bryant, 100 ans, a demandé pour son anniversaire de se faire arrêter et mener en prison. Son voeu a été exaucé manu militari et menottes aux poignets. 
 
On ne s'ennuie pas dans le comté de Person en Caroline du sud à moins que ce ne soit l'inverse. Deux adjoints du shérif local sont intervenus en plein repas d'une maison de retraite. La mission: procéder à l’arrestation en bonne et due forme de Ruth Bryant, accusée «d’exhibitionnisme». 
 
 
Centenaire menottée 
 
Sous les yeux médusés des autres résidents, la centenaire a été menottée à son déambulateur, bien qu’elle ait tenté de résister avec un certain humour. Ruth Bryant a ensuite été conduite toutes sirènes hurlantes vers la prison du comté. 
 
Photo souvenir
 
Après avoir eu un peu mal à s'extraire de la voiture, et suggéré de faire arrêter le fabricant de son siège, Ruth Bryant a subi la traditionnelle séance photo d’identification, clichés avec lesquels elle est repartie comme cadeau souvenir. 
 
Et la prochaine fois?
 
Cette arrestation faisait partie d’une liste de vœux de la centenaire. La ligne est désormais rayée, mais l’histoire ne nous dit pas quels autres souhaits contient la fameuse liste. Quelques suggestions: Faire dire un discours intelligent à Donald Trump? Concourir au prochain rodéo de Las Vegas en amazone? Monter sur le prochain podium olympique de biathlon avec ses santiags?
 
 
 
 

Auteur(s): France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Ruth Bryant faisant mine de résister lors de son arrestation

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-