Etats-Unis: un nouvel homme noir tué par la police en Californie

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 29 septembre 2016 - 14:12
Image
Une scène de crime.
Crédits
©Tony Webster/Flickr
L'homme abattu par la police était totalement désarmé au moment de son attaque.
©Tony Webster/Flickr
En Californie dans la ville d'El Cajon la mort d'un homme noir abattu par la police fait réagir la population. Les policiers venus secourir cette personne l'ont finalement abattue mardi après-midi alors qu'elle n'était pas armée.

Dans la journée du mardi 27 sur le parking d'un centre commercial, à El Cajon en Californie, un homme de 38 ans a été abattu par la police alors qu'il n'avait aucune arme sur lui. Son comportement erratique, d'après les forces de l'odre, les a forcés à faire usage de leurs tasers et de leurs armes à feu.

La victime a été identifiée, il s'agit d'un certain Alfred Olango. Cet homme d'origine ougandaise souffrait de problèmes mentaux. Une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux montre la sœur de la victime, très agitée, qui s'insurge contre la police. En effet, elle dit avoir appelé les forces de l'ordre afin qu'elles viennent en aide à son frère qui marchait sur la chaussée au milieu des voitures. Mais le comportement de celui-ci aurait poussé les agents de police à l'immobiliser par la force.

Dans un communiqué, Jeff Davis, le chef de la police locale a confirmé qu'"à un moment donné, le sujet a sorti rapidement un objet de la poche de son pantalon, joint ses mains et les a tendues vite en direction des officiers, prenant ce qui ressemblait à une position de tir. (…)L'un d'entre eux a utilisé un taser tandis qu'un autre à tiré avec son arme à feu plusieurs fois, touchant le sujet". Dans un autre communiqué les forces de l'ordre ont déclaré qu'Alfred Olango "détenait bien quelque chose dans ses mains mais ceci n'était qu'une cigarette électronique au cylindre argenté qu'il a pointé vers un agent".

Les deux agents de police impliqués dans la fusillade ont été mis en congés administratifs le temps de l'enquête.

A la suite de l'incident, une manifestation pacifique a été organisée sur les lieux du drame. Le chef de la police, a déclaré qu'une enquête transparente serait ouverte par la police locale mais aussi le FBI et le procureur. Les forces de l'ordre appellent la communauté noire à rester calme à la suite de ce énième cas d'un membre de la communauté afro-américaine abattu par des policiers. 

Le dernier cas, à Charlotte (Caroline du Nord), avait coduit à des émeutes

 

À LIRE AUSSI

Image
Une scène de crime.
Etats-Unis: deux hommes noirs abattus par la police en trois jours
Deux nouvelles vidéos montrant des hommes noirs abattus aux Etats-Unis par des policiers blancs ont été diffusées cette semaine. Les circonstances restent à éclaircir ...
07 juillet 2016 - 17:41
Société
Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don